Divers

La pseudo-pandémie de l’ONU a atteint des sommets

Il ne s’agit pas d’une véritable pandémie. Pour que la pandémie soit réelle, il faudrait des preuves réelles, et pas seulement des tests PCR utilisés frauduleusement et créant des cas/chiffres, des génomes de “virus” générés à 100 % par ordinateur et des modélisations de mortalité erronées et alarmistes.

Et partout, les gouvernements, à la demande des Nations unies, agissent comme des criminels violant les droits de l’homme.

[Toutes les affirmations de cet article sont étayées et sourcées, cliquez sur les liens pour approfondir un point en particulier]

De plus en plus de gens prennent conscience de la vérité sur la fraude criminelle “covid19″ un événement mondial provoqué par notre inconscience (peur et ignorance). Même certaines personnes qui, par ignorance, croient au “covid” (sans avoir de preuve) ne veulent toujours pas recevoir l’injection. De grandes manifestations ont lieu dans le monde entier au sujet de l’expérimentation médicale illégale qu’ils appellent “vaccination”. Il s’agit d’un cocktail d’injection d’ARN et de toxines.

De nombreux gouvernements disent que vous ne pourrez pas voyager sans être soumis à cette atrocité qui est une violation des droits de l’homme.

Les gens commencent à faire valoir leurs droits en tant qu’êtres humains. Des droits tels que celui de ne pas subir d’expériences médicales, de ne pas être incarcéré sans procès, de ne pas se voir retirer leur liberté d’association et de mouvement, de gagner leur vie afin de nourrir leur famille, de ne pas être torturé (incarcéré et isolé), de ne pas être soumis à des peines cruelles et inhabituelles.

L’ordinateur du consortium chinois du CDC a généré le génome “sars cov2” le 10 janvier 2020.

Ces fraudeurs prétendaient avoir une connaissance totale de la globalité du génome (ils avaient des amorces et des cibles) avant de générer par ordinateur le génome du ” sars cov2″ . Une impossibilité car une connaissance moléculaire complète est d’abord nécessaire pour créer les amorces et les cibles pour le test PCR, vous ne pouvez pas avoir les amorces et les cibles (*séquençage) avant de connaître le génome.

La RT PCR est utilisée à des fins de recherche, car c’est à cela qu’elle sert, – elle ne sert pas et ne peut pas diagnostiquer une infection ou une maladie. Le CDC le savait lorsqu’il a commencé à l’utiliser à mauvais escient, en invoquant des “raisons d’urgence”.

De nombreuses personnes consciencieuses, des bio-statisticiens, des journalistes d’investigation, des chercheurs, des docteurs, des scientifiques ont passé plus d’un an à vérifier et à prouver les faits et tous les faits s’opposent au récit du gouvernement covid19. Il n’existe pas de “virus sars cov2” isolé et purifié.

À ce jour, nous savons avec certitude qu’il n’existe pas de Sars Cov2 isolé ni de “nouveau virus mortel”. L’OMS de l’ONU l’a simulé de manière très délibérée et très frauduleuse afin d’imposer le chaos et la souffrance à de nombreuses personnes .

Alors comment diable cette fraude se poursuit-elle sur un seul test PCR qui est frauduleusement utilisé pour créer des cas (“diagnostiquer la maladie”) ?

Le test PCR crée frauduleusement des “cas” pour les autorités et les instances de santé publiques en tire profit. Le test RT PCR est incapable de détecter une infection/maladie ; le test ne peut pas détecter un “virus sars cov2” transmissible entier dans un échantillon d’ARN contaminé par de l’ADN . Il n’existe pas de test “covid19″ avec une référence. Pas de “virus” isolé et pas de test pour le “covid19″. Quel embarras pour la majorité des scientifiques modernes, d’être corrompus et relégués à un “groupe de consensus poussant un programme gouvernemental de mauvaise science, d’ignorance et de fraude”. Les gens ne le savent pas, ils ont mis la compréhension de la médecine et de la science qui leur est fournie par les médias dans un panier trop dur, et l’ont sacrifiée à un groupe d'”experts” payés par le gouvernement, car leur raisonnement a quitté la pièce lorsque la peur les a envahis.

“Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés”.

Le Covid19 n’existe pas, il n’est pas réel.

Ce qui est réel, c’est que les gouvernements nationaux (et une grande partie de l’humanité) agissent de manière criminelle en tant qu’instruments de l’ONU et de son programme pour 2030.

L’ONU (et ses gouvernements nationaux) ont violé nos droits en tant qu’êtres humains, il faut que cela cesse.

Non, nous ne ferons pas l’objet d’expériences médicales.

Non, nous ne nous isolerons pas,

Non, nous n’aurons pas de couvre-feu.

Nous avons le droit à la liberté d’association pacifique et le droit à la liberté de circulation.

Source : https://notpublicaddress.wordpress.com/2021/02/22/the-uns-pseudo-pandemic-has-hit-the-rocks/
Traduction par https://cv19.fr

guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x