Divers, Histoire

Lucis Trust – La Fondation Spirituelle Luciférienne des Nations Unies

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est une agence spécialisée de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour la santé publique créée en 1948. Elle dépend directement du Conseil économique et social des Nations unies.

Quels sont ses fondements idéologiques ?


La Lucis Trust est la maison d’édition qui imprime et diffuse les publications des Nations Unies. Il s’agit là d’une inculpation dévastatrice du New Age et de la nature païenne de l’ONU.

La Lucis Trust a été créée en 1922 sous le nom de Lucifer Trust par Alice Bailey en tant que société d’édition pour diffuser les livres de Bailey et Blavatsky et de la Société théosophique. La page de titre du livre d’Alice Bailey, “Initiation, Human and Solar”, a été imprimée en 1922 et indique clairement que la maison d’édition est “Lucifer Publishing CoIn 1923”.

Bailey a changé le nom en Lucis Trust, car Lucifer Trust révélait trop clairement la véritable nature du mouvement New Age. (Constance Cumbey, The Hidden Dangers of the Rainbow, p. 49). Un rapide tour dans une librairie New Age vous permettra de constater que de nombreux livres New Age sont publiés par Lucis Trust.

33 segments entourés de brindilles d’acacia
Welcome to the United Nations, it’s your world.

À une certaine époque, le bureau de La Lucis Trust à New York était situé au 666 United Nations Plaza et est membre du Conseil économique et social des Nations unies dans le cadre d’un programme astucieux appelé “World Goodwill”.

Dans un livre d’Alice Bailey intitulé “Education for a New Age”, elle suggère qu’à l’ère nouvelle, “la citoyenneté mondiale devrait être le but des éclairés (enlightened), avec une fédération mondiale et un cerveau mondial”. En d’autres termes – un gouvernement mondial unique – un nouvel ordre mondial.

Le Luci’s Trust est parrainé notamment par Robert McNamara, ancien ministre de la défense des États-Unis, président de la Banque mondiale, membre de la Fondation Rockefeller, et Thomas Watson (IBM, ancien ambassadeur à Moscou).

Le Luci’s Trust parraine entre autres les organisations suivantes :

  • ONU
  • Greenpeace International
  • Greenpeace USA
  • Amnesty International
  • UNICEF

Les Nations Unies ont longtemps été l’un des principaux signes avant-coureurs de la “Nouvelle Spiritualité” et du rassemblement du “Nouvel Ordre Mondial” basé sur les anciens principes occultes et maçonniques.

Sept ans après la naissance de l’ONU, un livre a été publié par la théosophe et fondatrice de la Lucis Trust, Alice Bailey, affirmant que :

“La preuve de la croissance de l’intellect humain selon les lignes de réceptivité nécessaires [pour la préparation du Nouvel Age] peut être vue dans la “planification” de diverses nations et dans les efforts des Nations Unies pour formuler un plan mondial… Dès le début de cette évolution, trois facteurs occultes ont présidé à l’élaboration de tous ces plans”.

[Alice B. Bailey, Discipleship in the New Age (Lucis Press, 1955), Vol. II, p.35.]

Bien qu’elle n’ait pas expliqué clairement la nature de ces “trois facteurs occultes”, elle a révélé à ses étudiants que :

“Au sein des Nations unies se trouve le germe et la graine d’un grand groupe international de réflexion et de méditation – un groupe d’hommes et de femmes réfléchis et informés dans les mains desquels se trouve le destin de l’humanité.

Ce groupe est largement sous le contrôle de nombreux disciples du quatrième rayon, si l’on peut dire, et leur point de concentration méditative est le plan intuitif ou bouddhique – le plan sur lequel se trouve aujourd’hui toute activité hiérarchique”.

Ibid. p.220.]
“Une pièce de calme”
La salle de méditation,
Siège des Nations Unies
https://www.un.org/Depts/dhl/dag/meditationroom.htm

À cette fin, la Lucis Trust, sous la direction de Foster et Alice Bailey, a créé un groupe appelé “World Goodwill” – une organisation non gouvernementale officielle au sein des Nations unies.

L’objectif déclaré de ce groupe est le suivant,

“à coopérer dans le monde de la préparation à la réapparition du Christ”

[voir eschatologie chrétienne]

[One Earth, le magazine de la fondation Findhorn, octobre/novembre 1986, vol. 6, numéro 6, p.24.]

Mais le travail ésotérique au sein de l’ONU ne s’arrête pas à ces groupements occultes reconnus.

L’impulsion de ce processus a été donnée en grande partie par les fonctions de deux secrétaires généraux de l’ONU, Dag Hammarskjöld (en poste de 1953 à 1961) et U Thant (en poste de 1961 à 1971) qui lui ont succédé, et par un sous-secrétaire général, le Dr Robert Muller.

Il est révélé dans un livre écrit pour célébrer la philosophie de Teilhard de Chardin (et édité par Robert Muller) :

“Dag Hammarskjöld, l’économiste nordique rationnel, avait fini par devenir un mystique. Lui aussi a soutenu à la fin de sa vie que la spiritualité était la clé ultime de notre destin terrestre dans le temps et l’espace”.

[Robert Muller (ed.), The Desire to be Human : A Global Reconnaissance of Human Perspectives in an Age of Transformation (Miranana, 1983), p.304].

Sri Chinmoy, le gourou du New Age, leader de la méditation à l’ONU, a écrit :

“les Nations Unies sont l’instrument choisi de Dieu ; être un instrument choisi signifie être un messager divin portant la bannière de la vision intérieure et de la manifestation extérieure de Dieu”.

William Jasper, auteur de “A New World Religion” (Une nouvelle religion mondiale), décrit la religion de l’ONU :

“…une étrange et diabolique convergence du mysticisme New Age, du panthéisme, de l’athéisme de l’animisme autochtone, du communisme, du socialisme, de l’occultisme luciférien, du christianisme apostat, de l’islam, du taoïsme, du bouddhisme et de l’hindouisme”.

Sur http://www.lucistrust.org, vous pouvez en apprendre beaucoup plus sur eux et sur la façon dont ils participent aux travaux des Nations unies en suivant le lien “World Goodwill” en haut de leur page d’accueil.

La communauté de l’âge du Verseau (The Aquarian Age Community)

Ce site Web est parrainé par les Nations unies et toute la philosophie du Nouvel Ordre Mondial s’y trouve.

La page qui explique le travail de la Communauté de l’âge du Verseau, comme ils se nomment eux-mêmes, a cette fière citation en tête de leur page :

Une telle grandeur est à venir !
Un si grand pas attend son affirmation ardente !
Notre enseignement et l’affirmation des principes supérieurs
révélera tant de choses qui sont grandes pour l’humanité !
Une grande période s’approche. Ainsi, nous créons ensemble.
(Fiery World, Vol. III, par. 149)

Parmi les nombreuses pages “éclairantes” de ce site, vous pouvez facilement trouver des articles “fascinants” intitulés :

Ce n’est pas de la théologie chrétienne mais du paganisme New Age.

En voici un autre de Curtis Dall, le beau-fils du FD Roosevelt (32e président des États-Unis), cité dans son livre, My Exploited Father in Law (Mon beau père exploité) :

“Pendant longtemps, j’ai eu le sentiment que FDR avait développé de nombreuses pensées et idées qui lui étaient propres au profit de ce pays, les États-Unis.

Mais ce n’est pas le cas. La plupart de ses pensées, ses munitions politiques, pour ainsi dire, ont été soigneusement fabriquées pour lui à l’avance par le groupe One World Money du Council on Foreign Relations…

Brillamment, avec beaucoup d’enthousiasme, comme une fine pièce d’artillerie, il a fait exploser cette “munition” préparée au milieu d’une cible sans méfiance, le peuple américain, et a ainsi payé et rendu son soutien politique internationaliste.

L’ONU n’est qu’un appareil bancaire international à long terme, presque mis en place pour le profit financier et économique par un petit groupe de puissants révolutionnaires d’un seul monde, avides de profit et de pouvoir.

La dépression a été le “cisaillement” calculé du public par les puissances monétaires mondiales, déclenché par la pénurie soudaine et planifiée de l’offre de monnaie d’appel sur le marché monétaire de New York…

Les dirigeants du gouvernement One World et leurs banquiers toujours proches ont maintenant acquis le contrôle total de l’argent et des mécanismes de crédit des États-Unis par la création de la Federal Reserve Bank, une banque privée”.

Source : https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_lucytrust04.htm
Traduction par https://cv19.fr

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x