Légal, Théorie, Vidéo

Un citoyen canadien demande la preuve de l’existence du SARS-CoV-2 au tribunal, une semaine plus tard toutes les restrictions sont levées (maj)

Note au 11 août : Patrick King n’a gagné aucun procès, rien ne peut prouver qu’il ait une quelconque responsabilité dans la levée des restrictions en Alberta bien que les dates concordent.
La Reine a fait sauter son amende et il n’a apparemment pas dû payer les 1200$, ce qui selon certains commentateurs est quelque-chose de courant.
Le seul but de cet article est d’apporter plus de ressources à propos de l’absence d’isolement du SARS-CoV-2, ce qui n’a rien de nouveau, voir ici.
Un procès similaire s’est déroulé en Afrique du Sud, c’est aussi un élément mentionné dans un procès au Portugal concernant la fiabilité des tests PCR.
On retrouve également le procès de Stefan Lanka entre 2012 et 2017 concernant le virus de la Rougeole sur une base similaire.
Cette vidéo de Patrick King est devenue virale mais c’est pourtant une histoire assez banale, ce n’est pas le premier citoyen Canadien à demander ce genre de preuves.
Demander des preuves scientifiques au tribunal est viable théoriquement mais ils peuvent tout à fait refuser pour différents motifs, ce n’est pas une baguette magique ni la solution miracle mais cela reste tout à fait pertinent.

Le patriote Patrick King s’est représenté lui-même devant le tribunal après avoir été condamné à une amende de 1 200 dollars pour avoir protesté contre l’arnaque du Covid-19. Il a assigné la ministre provinciale de la santé à prouver l’existence du soi-disant virus, et ils ont été forcés d’admettre qu’ils n’avaient aucune preuve. Le virus n’a jamais été isolé, et le gouvernement n’avait donc aucun fondement juridique pour imposer les restrictions sévères qu’il a imposées à la société. Depuis que cette confession choquante a été révélée, la province a annulé toutes les restrictions sur le Covid et traite désormais officiellement le Covid-19 comme une simple grippe !

Transcription FR : https://pastebin.com/AY0z4mMX

“En Alberta, aujourd’hui, le port du masque obligatoire prend fin. Les enfants ne devront plus porter de masque lorsqu’ils retourneront à l’école, la quarantaine obligatoire va prendre fin, le traçage des contacts, les tests pour les symptômes légers, tout cela est terminé. Ils vont maintenant reconnaître le covid comme une grippe légère et la traiter comme telle. La liberté a gagné en Alberta, prouvant que se battre fonctionne”.

Le 5 décembre 2020, le citoyen canadien Patrick King a été reconnu coupable d’avoir enfreint un ordre du médecin en chef de la santé de l’Alberta (Deena Hinshaw), l’ordre étant “en réponse à la pandémie de Covid-19” et l’infraction concernant spécifiquement le fait de se trouver dans un rassemblement de plus de 10 personnes. King a été condamné à une amende de 1 200 $.

King a fait appel. Lors de sa comparution devant le tribunal le 4 mai, il a exposé les informations dont il aurait besoin pour préparer une défense adéquate et plausible. Il s’agit notamment de la preuve de l’isolement du virus SARS-CoV-2.

Le mercredi 14 juillet, M. King a assigné le CMOH (Médecin en chef du Canada) en vertu de l’article 699 du Code criminel, lui demandant d’apporter “tous les livres blancs décrivant l’isolement du virus SARS-CoV-2, directement à partir d’un échantillon prélevé sur un patient malade”, car “ces livres blancs auraient fait partie intégrante de l’élaboration des statuts établis en vertu de la ” Loi sur la santé publique ” ici en Alberta”.

Trois jours plus tard, King a été informé que son action en justice avait été annulée ; il a donc dû la faire reporter.

King a ensuite été assigné par les avocats de Deena Henshaw à comparaître à une audience en chambre. Lors de cette audience, un avocat de Deena Henshaw a déclaré : “M. King a demandé des preuves que nous ne pouvons pas fournir”.

Lorsque l’affaire est portée devant le tribunal, le samedi 24 juillet, elle a pris de l’ampleur, étant reformulée comme suit : “Sa Majesté la Reine contre Patrick James King”, et des procureurs généraux d’Ottawa y assistent. Une fois de plus, King fait état, et le tribunal prend acte, de l’incapacité du CMOH à fournir les preuves qu’il avait demandées.

https://www.redvoicemedia.com/wp-content/uploads/2021/08/2021.08.04-07.49-redvoicemedia-610aef3334bb1.pdf (page 4)

L’enjeu de la contestation de King est que les politiques de santé liées au Covid élaborées et mises en œuvre par le gouvernement provincial de l’Alberta et son CMOH reposent sur l’existence d’un agent infectieux spécifique, alors qu’ils ne peuvent pas produire de preuves de l’existence d’un tel agent.

Les conséquences de ce précédent juridique sont sûrement énormes. Elles impliquent, comme l’a dit Peters, “la fin du covid”.

Dans son interview, King fait référence à l’affaire Rook contre Alberta, “où ils ont convoqué tous ceux qui avaient violé l’une de ces règles Covid … ils attendent la décision concernant des milliers et des milliers de contraventions et de convocations …” Ces affaires seront probablement rejetées.

Maintenant que King connaît la bonne méthode d’approche, il tient à faire passer le mot : “Ce qu’ils doivent faire, c’est contester la loi sur la santé publique, car alors le juge n’a pas d’autre recours que d’assigner les fonctionnaires qui sont responsables de tout cela.”

DOCUMENTATION LÉGALE :
Letter to Patrick James King (Service)
LAW relied on by the Applicant
Affidavit of Krisztina Grech Sworn July 16 2021
Originating Application

Vidéo et articles originaux :
https://www.redvoicemedia.com/2021/08/freedom-fighter-court-victory-ends-masking-shots-quarantine-in-alberta/
https://adriandignam.com/covid-is-dead-alberta-court-strikes-down-public-health-policy-for-lack-of-scientific-evidence/
https://rumble.com/vkorz0-freedom-fighter-court-victory-ends-masking-shots-quarantine-in-alberta.html

En savoir plus

guest
14 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Je suis révoltée
Je suis révoltée
11 August 2021 9:36 am

Pourquoi vous affichez ce genre d’article si c’est faux vous ne pensez pas que la situation actuelle est assez grave

Anonyme
Anonyme
9 August 2021 7:35 pm

Sur Radio Québec du 8 août, cette info est fausse. Alexis Cosette en parle en fin d’émission, écoutez à 49min30 : https://rumble.com/vkvp28-le-point-omega.html
Il dit que Patrick King est un affabulateur.
J’ai pas de recherches plus approfondies mais le procès disponible en ligne, ne parle pas de la partie sur la preuve du virus, si quelqu’un a cette partie manquante, ou alors c’est en attente / censuré / ou c’est faux : https://www.jccf.ca/wp-content/uploads/2021/08/2021.08.04-07.49-redvoicemedia-610aef3334bb1.pdf

Anonyme
Anonyme
10 August 2021 1:18 pm
Reply to  Anonyme
Anonyme
Anonyme
10 August 2021 6:02 pm
Reply to  Anonyme

J’ai vu la vidéo Facebook, tout ce qu’ils disent c’est que “c’est faux” sans donner d’arguments.
Patrick King n’a sûrement pas fait tomber les restrictions à lui tout seul, mais il a ajouté une pression supplémentaire.
Ce genre de procès demandant la preuve de l’existance du virus n’est pas nouveau, ce ne sera pas le premier ni le dernier.

Anonyme
Anonyme
11 August 2021 10:28 pm
Reply to  Anonyme

Comme c’est dur d’avoir des infos, comment peut-on savoir si les restrictions sont vraiment tombées à Alberta?
Peut-être que c’est pour ça qu’A. Cosette dit qu’il affabule, il vit au Québec, donc il est plus au courant que nous. Et si c’était vrai, il serait le 1er à partager la bonne nouvelle, je ne vois pas pourquoi il dirait que c’est faux si ce n’était pas le cas…

Anonyme
Anonyme
12 August 2021 12:27 pm
Reply to  Anonyme

Ah ça elles sont bien tombées, Alexis Cosette dit simplement que Patrick King n’a rien à voir là dedans.

Anonyme
Anonyme
11 August 2021 9:22 am
Reply to  Anonyme

bonjour Alexis cosette en parle mais ce sont des allégations sans rien expliquer

Sandoz Corinne
Sandoz Corinne
8 August 2021 8:56 am

J’appose mon nom parce que je n’ai aucune gêne ni honte de mes paroles.

Depuis bien des années j’ai des antennes reliées au vertical, cela m’a permi d’éviter bien des soucis. Et donc en automne 2020, j’ai reçu l’information de quelque chose de gros qui se préparait pour le monde entier, mais sans avoir encore les détails, puis lorsque le mob « Covid » est sorti au grand jour, j’ai reçu une autre information : celle de me tenir à l’écart de tout cela.
OK, ce ne sont pas des informations scientifiques, mais pour avoir la chance de vivre ces choses au quotidien, je sais que je peux m’y fier avec assurance et Sérénité.
Il y aura une suite, bien évidemment, mais elle passera d’abord par l’élimination de toutes « les branches qui je produisent pas de fruits » (ok c’est terrible pour ceux qui seront touchés de près par ces départs) ensuite ce sera beaucoup plus calme et sans la corruption, les mensonges, les tricheries et la compétition que ces choses engendrent !

D D
D D
7 August 2021 9:41 pm

Bonjour à tous

La vérité prend l’escalier mais finit toujours par arriver…
Il aurait été intéressant de savoir si cette décision du tribunal a aussi un impact sur le plan de « vaccination »…

Anonyme
Anonyme
10 August 2021 11:43 am
Reply to  D D

Vous avez raison, et vous pouvez dire aussi le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier…la vérité est au bout du couloir 🤗

Louba
Louba
7 August 2021 8:58 pm

Merci de relayer l’information, c’est a diffuser

ajax-loader
14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x