Tech, Vaccins

La technologie de “neuromodulation” à base de graphène est RÉELLE : le communiqué de presse d’INBRAIN Neuroelectronics décrit des biocircuits contrôlant le cerveau à l’aide de graphène piloté par l’IA.

Alors que de plus en plus de personnes prennent conscience de la présence d’oxyde de graphène dans les vaccins covid, une société appelée INBRAIN Neuroelectronics démontre que la technologie de “neuromodulation” basée sur le graphène et utilisant la neuroélectronique alimentée par l’IA est bien réelle.

Un communiqué de presse du 30 mars 2021 publié par BusinessWire.com dévoile cette affaire :

INBRAIN Neuroelectronics obtient un financement de série A de 17 millions de dollars pour la première interface graphène-cerveau alimentée par l’intelligence artificielle.

Le financement permet à l’entreprise de faire progresser les premières études sur l’homme pour son produit phare, un dispositif de neuromodulation moins invasif destiné à traiter les troubles neurologiques et utilisant l’intelligence artificielle et des électrodes en graphène.

INBRAIN Neuroelectronics – Restaurer des vies en décodant les signaux du cerveau et des nerfs dans des solutions médicales – Systèmes neuronaux intelligents en graphène à haute densité et haute résolution.
https://www.inbrain-neuroelectronics.com/

Pour être clair, nous ne prétendons en aucun cas qu’INBRAIN est impliqué dans les vaccins covid. Ils affirment plutôt que leur technologie est utilisée “pour traiter l’épilepsie et la maladie de Parkinson”. L’intérêt de présenter INBRAIN est de révéler que les “biocircuits” de contrôle du cerveau basés sur le graphène sont, en fait, une technologie bien réelle.

Les soi-disant “fact-checkers” – qui ne sont rien d’autre que des organes de propagande et de désinformation – affirment régulièrement que le graphène n’est pas présent dans les vaccins et que les biocircuits en graphène sont une théorie du complot. INBRAIN Neuroelectronics démontre que les fact-checkers mentent.

En fait, comme INBRAIN l’indique dans son propre communiqué de presse, son objectif est “d’établir la sûreté du graphène comme nouvelle norme de soins pour les dispositifs neurotechnologiques”.

Ils décrivent également les biocircuits en graphène comme une sorte de plateforme évolutive :

Des technologies neuroélectroniques moins invasives et plus intelligentes comme les nôtres pourraient fournir des thérapies plus sûres, évolutives et adaptables en temps réel…

Si cela vous semble familier, c’est probablement parce que Moderna, créateur du vaccin covidien à ARNm, a décrit sa technologie comme un “système d’exploitation” qui peut être mis à jour et reprogrammé à tout moment, lui aussi.

Sur le site Web d’INBRAIN Neuroelectronics, la société se décrit ainsi :

Nous sommes des scientifiques, des médecins, des techniciens et des amoureux de l’humanité, dont la mission est de construire des interfaces neuroélectroniques pour soigner les troubles cérébraux. Nous utilisons le GRAPHENE, le matériau le plus fin connu de l’homme, pour construire la nouvelle génération d’interfaces neuronales pour la restauration du cerveau afin d’aider des patients à travers le monde.

Elle cite également le professeur A. Fasano, qui a déclaré : “Le graphène est la prochaine grande nouveauté dans le domaine des matériaux de bio-ingénierie, qui sont des composants piliers de la prochaine génération d’électrothérapies dans le domaine en croissance constante de la neuromodulation.”

La société présente sa technologie comme étant capable de “lire” le cerveau d’une personne, de détecter des schémas neurologiques spécifiques, puis de contrôler la neurologie de cette personne pour modifier ses fonctions cérébrales. Selon ses propres termes :

Nos interfaces graphène-cerveau ont la capacité de lire à une résolution jamais vue auparavant, ainsi que de détecter des biomarqueurs spécifiques à la thérapie et de déclencher une neuromodulation adaptative hautement focale pour de meilleurs résultats dans les thérapies neurologiques personnalisées.

Le graphène est également décrit comme “le matériau connu le plus fin pour adapter parfaitement la stimulation à l’anatomie ciblée du cerveau”.

Quiconque affirme que le graphène n’est pas utilisé pour contrôler la neurologie humaine fait preuve d’une ignorance totale de l’état des neurosciences modernes ou vous ment délibérément.

Pour clarifier encore une fois, nous n’affirmons pas qu’INBRAIN Neuroelectronics est engagée dans un quelconque programme néfaste, ni qu’elle est impliquée dans les vaccins contre le covid. Comme toute technologie, les biocircuits à base de graphène peuvent être utilisés pour le bien ou le mal, selon l’éthique et les motivations de ceux qui contrôlent la technologie. Il existe sans aucun doute des applications très positives pour cette technologie, mais comme pour la plupart des technologies qui étaient autrefois présentées comme un moyen d’émancipation de l’humanité – la télévision, les vaccins, Internet, l’énergie nucléaire, la robotique, etc. – elles finissent toutes dans les mains de mondialistes fous et génocidaires qui les utilisent comme des armes contre l’humanité.

En d’autres termes, il n’existe aucune technologie que des cinglés n’exploiteront pas pour asservir l’humanité et accroître leur propre pouvoir et leur contrôle. Les biocircuits en graphène donnent aux cinglés avides de pouvoir un accès direct à votre cerveau, et selon de nombreux analystes (voir ci-dessous), les vaccins fournissent l’excuse pour injecter aux victimes humaines des substances à base de graphène qui s’auto-assemblent en biocircuits dans le cerveau humain.

ALLÉGATION : les vaccins Covid contiennent des niveaux élevés d’oxyde de graphène, qui s’auto-assemble en biocircuits en récupérant des éléments (tels que le fer) du sang humain.

Comme le rapporte Orwell.city, un groupe appelé La Quinta Columna a analysé des vaccins contre le covid et a découvert que 98% à 99% de la masse non-liquide du vaccin semble être de l’oxyde de graphène. Ricardo Delgado, parlant au nom de La Quinta Columna, déclare :

Un phénomène qui a longtemps été nié, mais qui aujourd’hui a déjà été prouvé. Il y a des millions de vidéos de personnes dans le monde entier. Des vidéos sur ce phénomène, appelons-le “pseudo-magnétisme acquis après inoculation”, mais il peut aussi être acquis par d’autres moyens. Donc, une fois que nous avons mené cette étude épidémiologique de base, nous avons commencé à nous demander quels matériaux ou nanomatériaux peuvent provoquer le magnétisme dans le corps. Et pas seulement du magnétisme, mais qui pourraient agir comme des condensateurs d’énergie, car j’ai aussi mesuré dans un multimètre une charge importante…

Il s’agit d’un phénomène d’induction électromagnétique dans le métal qui adhère près de la zone d’inoculation. De plus, nous avons constaté que le magnétisme se déplace ensuite vers la tête. Et ceci est très important. Sûrement dans le but qu’ils recherchent. De plus, une différence de potentiel est mesurée avec un multimètre : la personne devient un supraconducteur. C’est-à-dire qu’elle émet et reçoit des signaux. Et quand nous avons trouvé les matériaux qui peuvent provoquer ce type d’altérations dans le corps, nous avons commencé à parler du graphène. Nous avons soupçonné qu’il s’agissait d’oxyde de graphène car il présentait toutes les caractéristiques que les personnes magnétisées exprimaient après inoculation.

Le graphène est toxique, c’est un produit chimique, un agent chimique toxique. Introduit dans l’organisme en grande quantité, il provoque des thromboses. Il provoque des caillots sanguins. Nous avons tous les articles scientifiques qui le prouvent. Il provoque un syndrome post inflammatoire, il provoque une altération du système immunitaire. Et lorsque l’équilibre redox est rompu, en ce sens qu’il y a moins de glutathion de réserve dans l’organisme qu’un toxique introduit comme l’oxyde de graphène, cela génère un effondrement du système immunitaire et une tempête de cytokines. En d’autres termes, quelque chose de très similaire à la maladie à la mode, n’est-ce pas ?

Voir la vidéo ici :

Delgado poursuit :

Et étant donné que toutes les personnes qui sont inoculées avec le vaccin Pfizer, qui était celui que nous avons envoyé pour analyse, ainsi que Moderna, AstraZeneca, Johnson&Johnson, Janssen, Sinovac, et tous les types de vaccins acquièrent des propriétés magnétiques, nous soupçonnons avec beaucoup de preuves qu’ils contiennent tous plus ou moins de doses de graphène, d’oxyde de graphène.

…nous savons que précisément la N-acétylcystéine ou le glutathion dégrade lui-même l’oxyde de graphène. C’est pourquoi nous pensons que nous avons probablement touché directement l’agent causal ou étiologique de la maladie.

Dans le podcast Situation Update d’aujourd’hui, j’aborde plus en détail cette nanotechnologie exotique, y compris les nanostructures de biocircuit en graphène “auto-assemblées” et la manière dont elles peuvent construire une antenne pour recevoir des commandes ou des instructions de champs électromagnétiques externes.

Si c’est bien ce qui se passe, cela signifie que les gouvernements mondiaux pourraient être en mesure de contrôler les masses vaccinées en diffusant des signaux à partir des tours cellulaires 5G. Bien que cela ressemble à de la science-fiction, cette technologie a déjà fait ses preuves dans des expériences sur des souris, impliquant à la fois des SPION (nanoparticules d’oxyde de fer super paramagnétiques) pour l’administration ciblée de médicaments dans les tissus et des protéines “magnétiques” qui permettent la neuromodulation (contrôle du cerveau).

Article original : https://www.naturalnews.com/2021-07-19-graphene-based-neuromodulation-technology-is-real-inbrain-neuroelectronics.html (anglais)

guest
8 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Dominique Guillet
3 August 2021 9:16 am

Bonjour à tous, 

Voici la première partie, intitulée “Une Pandémie de Protéines Spike ou une Pandémie d’Oxyde de Graphène?” de mon dernier dossier, très long, intitulé “Nous Sommes en Guerre de Guérison à l’encontre d’un Virus bien Visible”.

Los Cantos de Xochi: Nous Sommes en Guerre de Guérison à l’encontre d’un Virus bien Visible

Cette première partie est extrêmement longue: j’y travaille depuis plus de trois mois. Je présume qu’elle fait, environ, 120 pages en format A4, ou plus, avec pour l’instant près de 900 notes, pour le dossier intégral. Je conseille, ainsi, à tous les lecteurs intéressés, mais extrêmement pressés par le Temps, de consulter, en priorité, les trois chapitres sur l’Oxyde de Graphène, ainsi que le début de l’avant-propos que je viens de placer sur une autre url, pour plus d’aisance:  

“Une Pandémie d’Oxyde de Graphène?”

Une Pandémie d’Oxyde de Graphène?

 Bonne Lecture

Nous continuons le combat.

Xochi

Anonyme
Anonyme
26 July 2021 2:35 pm

Ces informations devraient être dans les journaux, malheureusement les journalistes n’oseront pas apposer leurs noms au bas de cet article . On contrôle l’information qui confirme les composantes des vaccins. Comment se fait -il que nos dirigeants ne reçoivent pas ces documents qui pourraient les éclairer sur les choix qu’ils font face à la pandémie. Qu’attendez-vous pour leur acheminer ces documents directement et non pas au ministère de la santé publique qui ne jure que par les pharmaceutiques?

Anonyme
Anonyme
22 July 2021 7:51 am

Bande de tarés …

benech
benech
23 July 2021 11:02 pm
Reply to  Anonyme

Des informations de mise en cause du GRAPHENE, circulent sur internet .

Une contamination liée à des particules de graphènes et de magnétites, en quantité dans le sang, une fois oxydés en présence de molécules d’oxygènes, celles-ci deviennent des particules d’oxydes de graphènes magnétiques mono couche, les symptômes sont les suivants dans le corps humain .

Provoquent des difficultés respiratoires associées à l’un des signes suivants : cyanose, détresse respiratoire aiguë (geignement), signes de pneumonie causé par une altération de l’oxygénation du système cardiovasculaire et des effets neurologiques .

Ces particules d’oxydes de graphènes sont neurotoxiques et génotoxiques puissants surtout combinés avec nanocomposants de magnétites . Cela vous rappele rien (MOG) ou (OGM)

1_ Les oxydes de graphènes magnétiques dans un organisme s’attaque aux cellules du système nerveux central avec des effets neurologiques définitifs : de pertes auditives, de vertiges et d’acouphènes, les céphalées, irritabilité inhabituelle, mais l’horreur va surtout venir avec les Elf la 5/6 G .

En moindre quantité, ont relève des pertes de goût et d’odorat, fièvre, toux, un mal de gorge, de la fatigue ou une myalgie (douleur musculaire) .

Voici l’explication :

Le graphène appelé aussi graphite ou carbone, a des propriètés de conductivité thermique comme aucun autre matériaux sur la terre, je ne vous apprends rien .

Ce matériau sont semi-conducteur avec des propriètés électroniques de spin, une petite quantité de graphène peut absorber jusqu’à 90 % de l’énergie électromagnétique des appareils radio électriques, comme un téléphone portable et pire encore avec les fréquences de la 5/6 G .

Cette matière transparente comme du cristal en mono couche atomique, véhicule le courant électrique à grande vitesse, même s’il est lié à des atômes d’oxygènes et de magnétites .

benech
benech
23 July 2021 11:06 pm
Reply to  benech

Ce composé d’oxyde de graphène et de magnétites possédent un “moment magnétique” pour se comporter en un minuscule aimant, de taille nanométrique, une concentration de seulement 0,45 ml représente une très grande quantité de nano aimants .

C’est pourquoi, les examens IRM, sont fortement déconseillé les premières semaines de l’injection .

L’énergie de radiofréquence (RF) créée par une IRM provoque un échauffement important avec les métaux ferreux, carboner et magnétique ce qui peut endommager l’appareil et surtout blesser l’individu et bien pire encore s’il sagit nano-aimants surtout encore concentrés dans le bras .

Des autopsies ont révélées sur des morts vaccinés, qu’au bout 6 semaines après l’injection, il y a une diffusion dans l’ensemble du corps, d’ou cette recommandation, c’est pas un hasard .

Il faut savoir que les mouvements thermiques des oxydes de graphènes, de seulement quelques µm par µm, peuvent produire un courant électrique de plusieurs µW d’énergie en continu .

2_ Dans le corps humain, cela va constituer une intrusion à vie . Une source électrique sans fin, qui va servir pour alimenter, la prochaine biopuce imposée . Toutes les informations biométriques et la pensée – âme, seront capturées et transmise via l’internet des objets, à des serveurs de surveillances .

Ces biopuces ou puces à protéines ou ADN ( 2_ en marge) .

Voici ce que nous réserves, cette organisation du nouvel ordre mondial et le maitre du monde .

_Petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves .

_Quiconque sur la terre, va refuser l’implantation de la biopuce, ne pourra plus disposer de son argent, de sa fortune par un simple empêchement d’accès, c’est pour cela que tout va passer et devenir numérique .

Tout est en préparation pour procéder à la suppression totale de la liberté de choix de paiement physique : pièce, billet. Chèque, mandat et même la carte de crédit actuelle .

benech
benech
23 July 2021 11:08 pm
Reply to  benech

Le bût est de faire disparaître ces moyens libres de payer pour contraindre les populations à recevoir cette biopuce et la marque pour un accès à l’argent et autres, ce qui pourra être désactivé momentanêment ou définitivement sur le principe du crédit social (en Chine) mais en pire .

Ces puces à protéines vont procurer, un contenu d’informations, capteurs biométriques et permettre l’accès à internet et au paiement numérique, sans cela nous seront privés de tout et supprimer (Apoc) .

Avec des fonctions biochimiques, procurer une douleur ou son contraire, sera ressenti dans le corps, avec possibilité d’un arret cardiaque à distance, ces puces à ADN existent déjà bien sûr .

La prochaine étape donc, c’est l’implantation aux niveau de l’épaule et une marque sur la main droite ou le front .

La biopuce sera pour remplacer le pass sanitaire, associée à l’internet du corps et des objets connectés avec la 5 G, des millions d’antennes et caméras biométriques et myriades de micro satelllites autour de la terre pour une dictature numérique totale, satirique du nouvel ordre mondial .

***

Voilà comment la secte du nouvel ordre mondial est parvenu à tout ça .

Etre asymptomatique sans avoir eu un seul moment de fatigue, ç’est nouveau, résistants ou pas, l’être humain est sensible, scientifiquement c’est impossible d’être un contaminateur si l’on n’est pas malade .

Etre un contaminateur pour les autres dépend de la charge virale, il faut impérativement être malade après un temps d’incubation de plusieurs jours .

Le dénombrement des millions personnes à travers le monde de cas asymptomatiques qui s’ignorent totalement d’être contaminés, sans cela ce programme aurait été tout simplement irréalisable,
le jour où tout le monde aura été pucé, plus personne n’en parlera, donc cela va encore durée .

benech
benech
23 July 2021 11:09 pm
Reply to  benech

Contenu de ces injections une fois introduit dans le corps, se répandent après plusieurs semaines dans l’ensemble du corps et va commencer à modifier le génome humain par retranscription inverse de l’ARN à l’ADN dès lors une nouvelle une humanité commence, l’être transhumain .

Manipulation génétique à gain de fonction, ces protéines spikes sont à présent capables de pénètrer dans les cellules humaines et de modifier notre ADN pour donner de nouvelles protéines recombinées .

Les injectés, vont devenir des humains génétiquement modifiés et donc brevetables avec des droits de propriètés sur le vivant comme pour les semences, cela fait grand débat déjà .

Tout organisme humain génétiquement modifié par des sociétés et ce à travers les injections obligatoires prochainement, ne pourront plus prétendre aux droits de l’homme .

_Les différents variants observés, sont déjà la conséquence directe de la retranscription inverse de l’ARN viral spike à l’ADN génotypé des populations surtout là oû les expériences ont été
menées comme en Inde, Afrique, Brésil, Angleterre avec ces injections .

A terme, le système immunitaire inné à large spectre des hommes naturels, va être supplanté par ce matériel génétique spécifique injecté et il est prévu que dans quelques années, des milliards d’êtres humains seront touchés par des tumeurs invasives .

Voir 1_ en marge

Voici ce qui est écrit, les hommes deviendront des zombies, l’esprit humain (conscience) aura été détruit affectant toutes les fonctions vitales du corps et corportementales, ils seront couverts d’ulcères malins, ce sera l’horreur sur toute la terre . (Apoc)

C’est la fin, pourtant j’aime particulièrement la vie qui m’a été prêtée, je sais que ça va aller très
vite et de plus en plus mal, je connais en gros la suite des événements, mais je m’arrête là .

Anonyme
Anonyme
21 July 2021 2:48 pm

Et avec tout ca on nous traite de complotistes ?
Que faut-il de plus ?

ajax-loader
8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x