Divers, Variants

La pseudo-science des banques de gènes

Par bdbinc

Comme vous le savez probablement, aucun des gouvernements nationaux des banques centrales n’a jamais isolé de “virus sars cov2”.
https://andrewkaufmanmd.com/sovi/

Mais ils ne laissent pas les faits interférer avec leur agenda 2030 pour poursuivre leur monopole économique et politique mondial dysfonctionnel.

[petite expérience : tapez “agenda 2030 gov.fr” dansun moteur de recherche, remplacez .fr par n’importe quel autre pays]

Il n’y a pas non plus de ” nouvel ensemble de symptômes ” ( pas de nouvelle maladie ” covID19″).

Le système de contrôle de la cabale bancaire est le contrôle de l’esprit, ils amènent les gens à croire la propagande des médias (gouvernements) créant ainsi les résultats exacts qu’ils veulent en plaçant (émotions et pensées) dans leurs esprits. Les gens qui sont conditionnés par cet esprit deviennent les instigateurs involontaires et les exécutants des plans de domination des dirigeants mondiaux. Nous nous maintenons donc emprisonnés en donnant notre consentement, en nous conformant, par la peur et notre ignorance.

Ce virus virtuel “sars cov2″ est époustouflant pour moi, c’est une infection mentale collective. C’est la peur refoulée de l’inconscient fou, l’ego, la conscience collective, tous issus de la peur et de l’ignorance.

Si ça avait été le jour de la marmotte de la santé, il n’y aurait toujours aucun signe de science.

Le NIH (National Institute of Health) a d’abord enregistré la séquence génomique générée par ordinateur comme réelle et a maintenant enregistré 100 000 différents variants de séquences générées par ordinateur répertoriées sur la base du nombre d’accessions de nucléotides de l’ADN pour “sars cov2″. “De par leur nature même, ces séquences sont redondantes“, m’a dit un employé du NIH NCBI (National Center for Biotechnology Information) le 30/3/21 après que j’ai fait des demandes d’information en vertu de la loi sur la liberté d’information. Oui, elles sont toutes redondantes. Les variants généré par ordinateur et le génome Sars cov2 généré par ordinateur sont redondants, mais vous pouvez être sûrs que le public n’en sera pas informé.

C’est la litote de l’année. Pourquoi l’organisation gouvernementale américaine enregistrerait-elle un génome généré par ordinateur pour “sars cov2”, puis 100 000 nucléotides “redondants” pour “sars cov2” ?

Tous ces laboratoires ont soumis au NIH plus de 100 000 molécules différentes de sars cov2. Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Une simple molécule d’ARN de 30 000 chaînes ne peut pas avoir 100 000 séquences nucléotidiques différentes, sinon il ne s’agirait pas de la même chose, mais de 100 000 molécules différentes.

La première erreur ou plutôt l’étape frauduleuse dans leur génération informatique NextGen d’un “virus sars cov2″ (qu’ironiquement ils appellent un processus d'”isolement du virus”) est qu’ils utilisent mal un test PCR qui ne peut pas détecter même 1 molécule entière de “sars cov2″ afin qu’ils obtiennent un échantillon d’ADN positif au sars cov2 qu’ils prétendent ensuite avoir une infection de “sars cov2″. Donc aucune infection prouvée dans l’échantillon d’ADN naturel pour commencer.

Ils lancent ensuite un processus utilisant le logiciel NextGen pour générer une séquence ARN de 30 000 caractères à partir de l’échantillon d’ADN isolé. Ils n’ont cessé de dupliquer les étapes de génération informatique sur différents échantillons d’ADN et d’obtenir des résultats ” variés “.

Comme ils utilisent de l’ADN, ils appellent le résultat généré par ordinateur “isolat naturel”, mais aucune séquence de “virus” n’a jamais été isolée ; elle a été séquencée par ordinateur à partir de l’échantillon d’ADN dans le programme NextGen.

Toutes les séquences de “sars cov2” générées par ordinateur (NextGen) à partir d’ADN positif au test PCR sont redondantes.

Comme le premier génome a été généré par ordinateur, tous les génomes suivants de sars cov2 ont été générés par le logiciel NextGen, sans isolement, sans preuve d’un nouveau virus mortel, juste par séquençage informatique de ce qui est un virus virtuel.

Source : https://notpublicaddress.wordpress.com/2021/03/30/nih-gene-bank-of-pseudo-science-where-the-only-currency-they-deal-in-are-lies/
Traduction par https://cv19.fr

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x