Économie

Alors que le Forum économique mondial affirme que d’ici 2030, vous ne posséderez rien, Blackstone, le plus grand propriétaire américain, vient d’acheter 17 000 maisons pour 6 milliards de dollars

Wall Street n’aura de cesse de devenir le plus grand – et peut-être le seul – propriétaire aux États-Unis.

par Tyler Durden

C’est du moins l’impression que l’on a en observant le comportement des deux géants “black” de Wall Street, BlackRock et Blackstone. Pour rappel, le WSJ a récemment suscité l’indignation générale lorsqu’il a révélé ce que la plupart des initiés du secteur savaient depuis longtemps, à savoir que BlackRock (et d’autres investisseurs institutionnels) ont englouti l’immobilier américain. C’est maintenant au tour de BlackStone.

Mardi, le WSJ a rapporté que Blackstone – qui est déjà non seulement le plus grand propriétaire américain mais aussi la plus grande société immobilière au monde avec un portefeuille de 325 milliards de dollars – a accepté d’acheter la société de location de maisons individuelles Home Partners of America pour 6 milliards de dollars, pariant que la demande de logements de banlieue restera forte même si la pandémie s’atténue.

Home Partners possède plus de 17 000 maisons aux États-Unis ; la société les achète, les loue et offre éventuellement à ses locataires la possibilité de les acheter. Désormais, toutes ces fonctions seront assurées par la plus grande société de capital-investissement américaine.

Les locations de maisons individuelles ont été un pari institutionnel privilégié au cours de l’année dernière, les investisseurs immobiliers ayant cherché de nouveaux placements pendant une pandémie qui a tenu les Américains éloignés des bureaux, des hôtels et des centres commerciaux.

Le résultat, comme l’a rapporté le WSJ, a été une frénésie parmi les 200 entreprises et sociétés d’investissement qui se sont lancées dans la chasse aux maisons : Opendoor Technologies, un spécialiste de la revente assistée par ordinateur, des gestionnaires de fonds tels que J.P. Morgan et BlackRock, des plates-formes telles que Fundrise et Roofstock qui achètent et organisent la gestion des locations pour le compte de particuliers, et le constructeur LGI Homes Inc. qui déclare désormais les ventes en gros de maisons à des acheteurs en gros dans ses résultats trimestriels.

Dans le même temps, le travail et les cours à distance ont créé une forte demande de maisons de banlieue de la part des acheteurs et des locataires, ce qui a poussé les prix à la hausse et les stocks à la baisse.

“Il est clair que la demande des locataires est encore robuste, et cela entraîne des augmentations importantes des flux de trésorerie au niveau des propriétés”, a déclaré Jeff Langbaum, analyste chez Bloomberg Intelligence. “Les gens intelligents avec de l’argent bien placé veulent en avoir une partie”.

Les personnes moins intelligentes avec de l’argent mal placé veulent également en profiter.

Contrairement à BlackRock qui est un entrant relativement récent sur le marché du logement américain, Blackstone – qui a fait d’Invitation Homes – le plus grand propriétaire de maisons individuelles après la crise des saisies immobilières aux États-Unis, a ranimé son intérêt.

En août dernier, il a pris la tête d’un groupe d’investisseurs qui a acquis une participation minoritaire dans la société Tricon Residential Inc. basée à Toronto, qui possède et gère plus de 31 000 maisons et appartements.

Comme le note Bloomberg, il pourrait également y avoir un regret des vendeurs. La société est sortie de sa participation dans Invitation Homes en 2019, vendant la dernière de ses positions à 30,10 dollars par action.

Blackstone a gagné environ 7 milliards de dollars sur sa participation dans Invitation, faisant plus que doubler son argent, a rapporté Bloomberg à l’époque. Mais les actions de la société ont augmenté de 25% depuis lors.

Il est donc temps pour Blackstone de doubler facilement son argent à nouveau, une fois de plus grâce à l’argent facile de la Fed qui accorde à des entreprises comme Blackstone des fonds virtuellement illimités, même si la plupart des Américains ont du mal à rembourser leurs cartes de crédit avec un taux d’intérêt annuel de 20 %.

L’afflux de capitaux des investisseurs survient alors que le faible inventaire pousse les prix à la hausse à un rythme plus rapide que jamais et que les locataires optent pour des maisons de location plutôt que des appartements.

Il y a quelques instants, la The National Association of REALTORS (NAR) a indiqué que le prix de vente médian des maisons existantes avait atteint un niveau record de 350 000 dollars, soit une augmentation de 24 % au cours de l’année écoulée.

Prix médian des ventes de logements existants, variation en pourcentage d’une année sur l’autre

…. tandis que les ventes de maisons dans la fourchette de prix d’un million de dollars ont augmenté de 245 %.

Variation en pourcentage des ventes par rapport à l’année précédente, par gamme de prix

Invitation Homes a affiché un taux d’occupation de plus de 98 % au premier trimestre, ce qui a permis au géant du secteur d’augmenter les loyers des nouveaux bails à un rythme record.

La hausse des loyers et la rareté de la ressource ont également fait des propriétaires de maisons unifamiliales une cible dans tout le spectre politique.

Récemment, l’auteur d’un livre, J.D. Vance, a déclenché une tempête sur Twitter en affirmant que les investisseurs de Wall Street rendaient difficile l’achat d’une maison pour les Américains ordinaires… et attention spoiler : il a raison – bien que ce ne soit pas nouveau, et que ce soit quelque chose que nous disons depuis 2013, lorsque nous avons pour la première fois présenté Wall Street comme le nouveau propriétaire de l’Amérique :

En 2019, la sénatrice démocrate Elizabeth Warren a fustigé Blackstone pour avoir profité “sans vergogne” de la crise des saisies aux États-Unis, affirmant que l’investissement de Wall Street dans les maisons individuelles était une “perte énorme pour les locataires américains”.

Source : https://www.zerohedge.com/markets/americas-largest-landlord-just-got-bigger-blackstone-buys-17000-houses-6-billion
Traduction : https://cv19.fr

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x