Psychosocial

Ses concerts annulés, le claveciniste François Grenier met fin à ses jours

Le claveciniste et chef de chœur François Grenier s’est donné la mort le 17 mars à l’âge de 39 ans. Une de ses proches évoque l’annulation de ses concerts et l’isolement provoqué par les mesures sanitaires.

Un piano sans musicien au Palais de la musique Catalane en Espagne (image d’illustration) le 30 octobre 2020.

Le 17 mars, le claveciniste et chef de chœur de l’ensemble Hemiolia, a décidé de mettre fin à ses jours après une succession d’annulations de concerts et un fort isolement social provoqué par les mesures sanitaires. L’enterrement a eu lieu le 24 mars à l’église d’Avesnes-sur-Helpe dans la région Hauts-de-France. Interrogée par La Lettre du Musicien, la violoncelliste Claire Lamquet, qui codirigeait avec lui l’ensemble de musique ancienne Hemolia, a expliqué l’origine de ce drame : «Avec la crise sanitaire, et en particulier à partir du deuxième confinement, j’ai senti un net changement dans le comportement de François. Il avait beaucoup moins d’énergie, il était tellement triste des annulations de concert. Il ne les supportait plus.» «La musique c’était son oxygène» La musicienne a confié : «Il s’était renfermé dans sa bulle, et ressassait les annulations. L’avenir l’inquiétait de plus en plus, il en avait une peur panique, car il y avait de moins en moins de reports de nos concerts.» Contacté par La Voix du Nord, son frère Laurent a de son côté souligné : «la musique c’était son oxygène», convaincu, avec le reste de la famille, que sans le contexte actuel, le musicien serait encore là. Né le 2 novembre 1981, il a débuté dans l’univers de la musique en tant que choriste à la Maîtrise Boréale. Après des études de piano, clavecin, musique ancienne, chant, écriture et musicologie, François Grenier est devenu chef de chœur et claveciniste, travaillant un très large répertoire allant de la musique ancienne à la musique contemporaine.

Source : https://francais.rt.com/france/85056-covid-19-ses-concerts-annules-claveciniste-francois-grenier-met-fin-ses-jours

François Grenier était codirecteur d’Hemiolia.
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
rreee
rreee
27 March 2021 6:53 am

avait-il fait un test PCR?
Peut être a-t-il eu un contrôle mental pour se suicider?
le but des tests PCR bidons, implanter des nano implants à la base du cerveau pour le contrôler source 9:40 https://gloria.tv/post/GuSQovoxLtUB2o3JmdSWy2sxR
à 8;00, ils montrent des fils argentés intelligents nanotechnologie sur le coton tige PCR
ils disent que le coton sur la tige PCR est fausse, et est composé à la place de fibres intelligentes nanotechnologiques dont une partie restera collé et passera dans le trou de la lame criblée pour entrer dans la base du cerveau
https://gloria.tv/post/GuSQovoxLtUB2o3JmdSWy2sxR
et une fois que les gens ont le cerveau contrôlé à distance, ils peuvent les piloter comme des marionnettes pour les amener docilement aux centres de fausse vaccination pour la piqouze mortelle

ajax-loader
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x