Confinement, Politiques restrictives, Tests PCR

ROYAUME-UNI : Les voyageurs devront être mis en quarantaine dans des hôtels à leurs frais, subir 3 tests, être condamnés à une amende de 10 000 £ pour être sortis et à 10 ans de prison s’ils sont pris en train d’essayer d’éviter la “loi”

Les groupes consultatifs scientifiques gouvernementaux préconisent le suivi des personnes via le GPS

Man with white medical mask standing in the dark, holding bars with his bare hands, locked away in dark, in isolation and quarantine

Toute personne voyageant en Grande-Bretagne depuis un pays figurant sur la “liste rouge” du gouvernement doit être mise en quarantaine dans un hôtel (qu’elle devra payer) et subir TROIS tests COVID, en vertu de nouvelles lois draconiennes mises en œuvre par le gouvernement.

Ces nouvelles règles sans précédent et radicales ont été annoncées par le ministre de la santé Matt Hancock, qui a déclaré qu’il ne s’excusait pas pour des mesures aussi sévères.

Is THIS where travellers will be forced to quarantine for 10 days for…

À partir de lundi, toute personne entrant dans le pays devra passer trois tests PCR afin d’être autorisée à entrer librement dans le pays après avoir passé une quarantaine de dix jours dans un hôtel sélectionné par le gouvernement, pour un coût de près de deux mille livres.

Des gardes de sécurité seront postés dans tous les hôtels, la police étant prête à intervenir si les personnes à l’intérieur tentent de quitter le pays avant la date de leur libération.

Hancock a déclaré que toute personne surprise en train de rompre sa quarantaine pourrait être condamnée à une amende de dix mille livres, tandis que toute personne surprise en train de mentir sur le fait qu’elle provient d’une zone à risque COVID pourrait être emprisonnée pour une période allant jusqu’à dix ans.

Même ceux qui ne viennent pas de l’un des 33 pays de la “liste rouge” et qui arrivent d’ailleurs, devront être testés négatifs avant d’être autorisés à voyager, puis mis en quarantaine à leur domicile pendant dix jours et permettre aux autorités de “vérifier qu’ils respectent les règles”.

Les tests COVID, qui coûtent plus de 100 livres sterling chacun, seront exigés le deuxième et le huitième jour de l’isolement et devront être réservés via un nouveau portail gouvernemental avant le voyage, conformément à la nouvelle loi.

Si les tests sont positifs, une nouvelle quarantaine de dix jours sera imposée.

Le non-respect des tests entraînera des amendes de 1 000 £ la première fois, et de 2 000 £ la deuxième fois.

Hancock a noté “Cela comprend une amende de 1 000 £ pour tout arrivant international qui ne passe pas un test obligatoire, une amende de 2 000 £ pour tout arrivant international qui ne passe pas le deuxième test obligatoire, ainsi que l’extension automatique de la période de quarantaine à 14 jours, et une pénalité fixe de 5 000 £ – qui passe à 10 000 £ – pour les arrivants qui ne se mettent pas en quarantaine dans un hôtel désigné”.

Quiconque espère échapper à la répression en réservant un voyage auprès d’un transporteur à bas prix ou moins rigoureux sera probablement déçu, car Hancock a annoncé que “les transporteurs de passagers auront le devoir légal de s’assurer que les passagers ont signé ces nouvelles dispositions avant de voyager, et qu’ils seront sanctionnés s’ils ne le font pas”.

Toutefois, une source du secteur de l’aviation a déclaré hier aux journalistes : “Nous sommes complètement dans le noir. Nous ne savons pas encore si le gouvernement voudra que nous refusions l’embarquement” à des personnes qui n’ont pas présenté les résultats de tests ou réservé dans un hôtel de quarantaine.

Les aéroports du Royaume-Uni ont également exprimé leur inquiétude quant à la manière dont les règles seront appliquées, un porte-parole de Heathrow faisant remarquer que “les ministres doivent travailler avec l’industrie pour établir comment cette politique sera réellement mise en œuvre à la frontière”.

Le personnel des frontières a également déclaré qu’on ne leur avait rien dit, et un agent de l’immigration a fait remarquer que “tout cela est probablement basé sur l’honnêteté”. A moins de quitter physiquement les bureaux des arrivées et de téléphoner aux hôtels pour vérifier que ces personnes ont réservé, nous n’avons aucun moyen de confirmer”.

Hancock n’a donné aucune indication sur la durée de validité des nouvelles lois, mais des membres du groupe consultatif scientifique pour les urgences (SAGE) du gouvernement britannique ont laissé entendre que les confinements pourraient durer “plusieurs années“.

Les députés conservateurs qui s’opposent aux restrictions actuelles à l’échelle du pays ont critiqué Hancock à la Chambre des communes, avertissant que le pays est confronté à un “verrouillage permanent”.

Le député Mark Harper a demandé : “Quand cette politique va-t-elle prendre fin, si jamais elle devait prendre fin ? Parce que si le virus continue à muter, le risque sera sûrement présent pour toujours et quand pourra-t-on l’éliminer ?

SAGE a également suggéré qu’en plus des quarantaines forcées, les personnes entrant en Grande-Bretagne, y compris les citoyens, pourraient être suivies à l’aide du GPS des téléphones portables.

Cette idée a déjà été soulevée par un député conservateur le mois dernier.

Conservative MP Calls for GPS Tracking of Quarantined Britons https://t.co/Lg0Q0HP8LA— Breitbart London (@BreitbartLondon) January 27, 2021

Un député conservateur demande le suivi par GPS des Britanniques mis en quarantaine

What in God’s name will Tier 5 be? Are they going to tag us all with electronic ankle bracelets?— Paul Joseph Watson (@PrisonPlanet) January 4, 2021

Au nom du ciel, que sera le niveau 5 ? Vont-ils tous nous étiqueter avec des bracelets électroniques à la cheville ?

Source : https://summit.news/2021/02/09/uk-covid-police-state-travellers-must-quarantine-in-hotels-at-their-own-cost-have-3-tests-10k-fine-for-going-outside-and-10-years-prison-if-caught-trying-to-avoid-the-law/
Traduction par https://cv19.fr

guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x