Passeport immunitaire

Voici les données que comprendra votre “Certificat de Vaccination”

Présenté comme un “Réseau de cybersanté européen”, le réseau eHealth est mis en place en vertu de l’article 14 de la directive 2011/24 / UE. Il vise à obtenir les preuves de vaccination, selon lequel “les États membres ou d’autres parties peuvent décider de les mettre en œuvre ou de les utiliser.”  Les directives ciblent principalement la vaccination COVID-19, mais pourra être utilisée à l’avenir comme base pour affirmer d’autres vaccinations. Le terme “certificat de vaccination” fait référence à une preuve de vaccination fiable et vérifiable qui peut être présentée par son titulaire sur demande des autorités.

Le projet de “Certificat de Vaccination” est piloté par le Comité de la sécurité sanitaire, l’EMA (Agence Européenne des médicaments), l’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Le Conseil européen s’est réuni à plusieurs reprises entre début décembre 2020 et fin février 2021. L’objectif était d’approuver rapidement “un Certificat de Santé Européen” appelé “Pass Sanitaire” par Emmanuel Macron.


Le “Certificat de Vaccination” se présentera sous format numérique et non numérique (Carte-Jaune ou autre papier). Chaque États membres pourront l’utiliser à des fins médicales, mais pourraient envisager son utilisation à “d’autres utilisations” comme on peut le lire dans le rapport de conclusions

Le certificat de vaccination sera délivré pour confirmer qu’une personne a été vaccinée; il pourra être émis à tout moment; et sa validité pourra différer de celle attendue selon la période de vaccination et fera état de cycles de vaccination : “terminé ou partiel”, qui peut couvrir une ou plusieurs doses.

Un identifiant unique de certificat de vaccination (UVCI) infalsifiable

Le certificat de vaccination devra être présenté au moins en anglais pour permettre le partage d’un ensemble de données à dimension transfrontalière en matière de vaccination.

Stocké sur une base de données partagées, Certains champs pourront ou non être montrés au destinataire du certificat. À moyen et à plus long terme, toutes les informations sur la vaccination devront être partagées via MyHealth. Cependant, les “Certificats de Vaccination” seront aussi utilisés en dehors de l’UE.

Effectivement, l’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) et le NITAG (National Immunization Technical AdvisoryGroup) collaborent ensemble dans le cadre d’un plan d’action mondial pour les vaccins.

Le Certificat de vaccination, comprendra un UVCI (Identifiant Unique de Certificat de Vaccination). Cet UVCI devra être inclus dans toute publication originale qui renseignera le Certificat de Vaccination.

L’UVCI pourra être utilisé, à des étapes ultérieures, pour vérifier le certificat et également comme clé de liaison vers des informations complémentaires sur la vaccination, une fois les modalités et les plateformes développé et déployé. L‘UVCI est un moyen de contrôler la véracité du certificat et, si nécessaire, le lien vers un système d’enregistrement (par exemple, le réseau eHealth). Ces identifiants permettront également des affirmations (papier et numérique) par les États membres, que les individus ont été vaccinés ou pas et permettre ainsi aux autorités sanitaires des États membres, de vérifier le statut vaccinal de l’individu.

Pour éviter la falsification de certificats ou la réutilisation de certificats valides émis pour d’autres personnes, des codes QR seront utilisés.

Le Certificat de Vaccination comprendra l’identité du professionnel de santé qui a procédé à l’injection, la date de la prochaine vaccination, le nom de l’émetteur de la base de donnée, l’UVCI, la validité de période de vaccination…

Source : https://sentinellecitoyenne.fr/actualites/officiel-voici-les-donnees-que-comprendra-votre-certificat-de-vaccination/

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x