Tech, Traduction cv19.fr

Des archives de 4 000 documents révèlent que le gouvernement connaissait depuis des décennies l’impact des technologies sans fil sur la santé

Le chercheur Zorach Glaser, Ph.D., a passé des décennies à archiver des études qui examinent le lien entre certains problèmes de santé et l’exposition aux micro-ondes et aux radiofréquences. Les chercheurs et le public sont maintenant invités à participer à l’examen des documents de Glaser.

Zorach (Zory) Glaser Ph.D., LT, MSC, USNR, est l’un des scientifiques les plus influents à avoir étudié l’impact de la technologie sans fil sur la santé humaine. Sa carrière de chercheur scientifique au sein du gouvernement s’étend sur plusieurs décennies, au sein de la marine américaine, du service de santé publique américain, de l’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH) et du Bureau de la santé radiologique de la Food and Drug Administration américaine.

Les vastes archives de Glaser, qui comptent près de 4 000 documents, maintenant accessibles au public, prouvent clairement que les effets néfastes du sans fil étaient connus bien avant la commercialisation des téléphones portables et de la technologie sans fil au début des années 1980.

Les documents d’archives révèlent que le gouvernement américain, en particulier l’armée, connaissait depuis des décennies les dommages que la technologie sans fil peut causer sur la santé humaine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’armée américaine a commencé à utiliser des radars, et l’utilisation des systèmes de radiotélécommunications s’est développée.

Les soldats travaillant avec ces systèmes, qui utilisent des fréquences radio et micro-ondes – les mêmes fréquences que celles utilisées pour les appareils sans fil tels que les téléphones portables et le Wi-Fi – ont commencé à se plaindre des effets néfastes sur la santé de l’exposition aux radiations émises par ces systèmes.

À l’époque, la maladie dont souffraient ces soldats était appelée “maladie des radiations / maladie des micro-ondes”.

Glaser a été chargé par le Centre de recherche médicale de la marine américaine d’enquêter. Il a passé environ une décennie à rassembler toutes les études menées aux États-Unis et à l’étranger montrant que les radiations émises par les fréquences radio (RF) et les micro-ondes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

Le rapport du Dr Glaser, “Bibliography of Reported Biological Phenomena (“Effects”) and Clinical Manifestations Attributed to Microwave and Radio-Frequency Radiation”, a été publié en 1971. Le rapport fait référence à plus de 2 300 études montrant de multiples réactions biologiques négatives aux rayonnements de radiofréquences et de micro-ondes.

Les pages 5 à 12 de la bibliographie du rapport énumèrent ces effets néfastes, notamment les dommages aux organes vitaux et autres tissus et au système nerveux central, les effets physiologiques et psychologiques, les troubles sanguins et vasculaires, les troubles métaboliques et gastro-intestinaux, ainsi que les modifications endocriniennes et histologiques.

Le rapport actualisé de Glaser de 1976 comprend 3 700 études qui confirment les plaintes des soldats.

À l’époque, seuls les militaires étaient exposés à des niveaux élevés de micro-ondes et de radiations et souffraient de maladies dues aux micro-ondes et aux radiations.

Mais aujourd’hui, toute la population est exposée à des niveaux de radiation qui sont des millions et parfois des milliards de fois plus élevés qu’ils ne l’étaient lorsque Glaser a commencé son travail il y a quelques décennies.

Les symptômes de l’effet des rayonnements électromagnétiques dont souffrait alors le personnel militaire sont maintenant largement répandus parmi le nombre croissant de personnes de la population générale qui sont exposées à cette pollution par l’électrosmog provenant des appareils sans fil. On estime que cette maladie, également appelée électro-sensibilité, touche 10 % de la population générale.

Les études et les rapports de Glaser sont de la plus haute importance et pertinence pour les préjudices existants de la technologie sans fil actuelle, y compris la 5G, les tours de téléphonie cellulaire, le Wi-Fi et les téléphones cellulaires qui utilisent le même type de fréquences et d’intensités que ceux étudiés par Glaser. C’est pourquoi les rapports de Glaser ont été essentiels pour soutenir les efforts de sensibilisation et faire savoir au public qu’en dépit de ce que disent le gouvernement et les télécoms, il existe des preuves plus que suffisantes des dommages causés par ces expositions.

Il y a quelques années, lorsque Glaser a réalisé l’importance de ses archives, il en a fait don au Dr Magda Havas, docteur de l’Université Trent au Canada. Havas, professeur associé d’études sur l’environnement et les ressources, a travaillé pendant plus de dix ans pour exposer les dangers de la technologie sans fil.

Selon Havas, les archives de Glaser contiennent un certain nombre de “joyaux”. “Zory était un sacré numéro” (ses mots) et il a tout gardé, a dit Havas. “J’ai trouvé un document qui a été distribué à seulement neuf personnes avec des recommandations de santé qui ont été ignorées.”

Pour mettre ces documents importants à la disposition du public, Havas et son équipe ont travaillé pendant des années pour scanner tous les documents et les rendre consultables. Jusqu’à présent, l’équipe de Havas a scanné 20 des 25 boîtes des archives de Glaser.

En raison de l’importance des archives, le public est invité à participer à l’examen des documents. Les chercheurs intéressés sont invités à rédiger de brefs aperçus de certaines des trouvailles les plus utiles et les plus pertinentes et à les publier sur le site web de Zory. Les personnes qui trouveront des informations importantes sont priées de le faire savoir à Havas.

If you are interested in participating in this project, please contact Dr. Magda Havas ([email protected]) with a subject heading of “Zory’s Archive.”

Site du Dr. Zory Glaser : https://zoryglaser.com/

Voir aussi : Radiations des téléphones & dangers de la 5G : enquête de fond

Source : https://childrenshealthdefense.org/defender/government-knew-harmful-impact-wireless-technology-human-health/ Traduction https://cv19.fr

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x