Passeport immunitaire

Covid-19 en France : L’État a menti en gonflant les chiffres de téléchargements de l’appli TousAntiCovid

L’État se réjouit que plus de 10 millions de Français aient téléchargé l’appli. Ce chiffre est faux. Seuls 6,5 millions l’ont en réalité téléchargée. Une enquête menée par le média La Tribune et intégralement lue par Lecourrier-du-soir.com est arrivée à la conclusion que le gouvernement français ment sur les chiffres d’utilisateurs de l’application TousAntiCovid.

Après la mise à mort de StopCovid, première application créée par l’Etat français dans sa lutte contre le Covid-19 et qui avait connu un échec lamentable, la nouvelle application TousAntiCovid dont Emmanuel Macron a personnellement fait l’éloge risque de connaître le même sort. Car, d’après une enquête exclusive menée par le journal La Tribune, les chiffres présentés par le gouvernement sont loin de correspondre à la réalité. Autrement dit, ils sont faux.

En effet, le gouvernement s’est récemment targué que le nombre de téléchargements de l’application ait dépassé la barre des 10,6 millions. Ce chiffre, d’après La Tribune, est trompeur. Et le média s’explique. “Contrairement à la confusion entretenue par le gouvernement, il ne s’agit pas du nombre de personnes qui disposent de l’application à ce jour. Et encore moins du nombre d’utilisateurs actifs, c’est-à-dire les personnes qui utilisent vraiment l’application sur une base quotidienne, ce qui est indispensable pour qu’elle soit efficace. Ce chiffre indique simplement le cumul des téléchargements suivis d’une activation depuis le 2 juin.Il ne tient pas compte du nombre de désinstallations”, renseigne La Tribune.

Et d’ajouter : “or, une véritable transparence nécessiterait d’indiquer le nombre réel d’utilisateurs, donc de soustraire les désinstallations. Il faudrait aussi indiquer le nombre d’utilisateurs actifs, car il arrive fréquemment de télécharger une application mais de ne plus l’utiliser au bout de quelques temps…”

“Seuls 6,5 millions de Français utilisent l’application au lieu de 10,6 millions”

Sur le nombre de désinstallations que le gouvernement tente de dissimuler au public, le constat du média est alarmant. “Le chiffre des désinstallations n’est plus communiqué par le gouvernement depuis le lancement de Tous Anti-Covid, fin octobre. Et pour cause : il était élevé. Le 23 juin, lors d’un point d’étape sur StopCovid après son lancement, le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O, avait dévoilé 1,8 millions de téléchargements mais déjà 460.000 désinstallations, soit 25,5% en seulement trois semaines. Fin octobre, le nombre de désinstallations avait grimpé à 1 million, pour 2,6 millions de téléchargements. Autrement dit, 38,5% des personnes qui avaient téléchargé StopCovid depuis juin avaient désinstallé l’application en octobre”.

Et La Tribune de poursuivre : “si cette proportion est au même niveau actuellement, sur 10,6 millions de téléchargements, il faudrait retrancher 4,1 millions de désinstallations pour obtenir le nombre d’utilisateurs, qui s’élèverait donc à 6,5 millions de Français… soit un peu moins d’un Français sur 10”.

“Les données scientifiques de l’application gardées secrètes par l’Etat”

La révélation est donc explosive mais le plus grave dans cette histoire est que, d’après La Tribune, l’Etat refuse catégoriquement de fournir les données scientifiques pouvant prouver l’utilité de l’application TousAntiCovid. Pire, le média accuse le gouvernement d’avoir modifié secrètement les critères de fonctionnement de l’application.

Sur ce, le média dira : “le 28 novembre, le gouvernement a publié en toute discrétion au Journal Officiel une modification des critères de détection d’un contact potentiellement à risque. Jusqu’à présent, l’appli gardait une trace des contacts uniquement si la personne se tient à moins d’un mètre d’une autre personne équipée de l’application pendant quinze minutes. Désormais, il suffira d’être à une distance inférieure ou égale à un mètre pendant cinq minutes, ou entre un et deux mètres pendant quinze minutes”.

Pour lire l’article dans sa version originale (payante), cliquez ici : La Tribune

Source Le Courrier du Soir

guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
ajax-loader
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x