Politiques restrictives

Liste croissante des assassinats de chercheurs liés au COVID-19

La mort récente du scientifique russe Alexander “Sasha” Kagansky, s’ajoute à la liste croissante des personnes engagées dans la recherche sur les coronavirus qui meurent dans des circonstances mystérieuses.

Alexander Kagansky travaillait sur un vaccin COVID-19 avant d’être poignardé et jeté par la fenêtre de son appartement du 14e étage.

J’ajouterai ci-dessous cinq autres cas de personnes qui ont participé à la recherche sur le COVID-19 ou qui sont étroitement liées aux événements survenus depuis la pandémie, et qui ont été tuées ou trouvées mortes dans des circonstances mystérieuses :

Le scientifique canadien Frank Plummer

Frank Plummer – Un scientifique canadien, clé de l’enquête sur les coronavirus, assassiné en Afrique

Début février, le célèbre scientifique Frank Plummer, qui a reçu un échantillon du coronavirus du SRAS saoudien et qui travaillait sur un vaccin contre le coronavirus (VIH) dans le laboratoire canadien basé à Winnipeg, a été assassiné au Kenya peu après que l’enquête du GreatGameIndia ait révélé que Frank Plummer était la clé de l’affaire de l’espionnage biologique chinois au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg.

C’est à partir de ce laboratoire canadien que le coronavirus a été introduit clandestinement par des agents de guerre biologique chinois et utilisé comme arme à Wuhan.

Professeur Bing Liu, Université de Pittsburgh

En mai, le professeur Bing Liu de l’université de Pittsburgh, qui était sur le point de réaliser une percée dans la compréhension scientifique du nouveau coronavirus, a été abattu.

En mai, le professeur Bing Liu de l’université de Pittsburgh, qui était sur le point de faire une percée dans la compréhension scientifique du nouveau coronavirus, a été abattu.

Il a été retrouvé dans sa maison en ville avec des blessures par balles à la tête, au cou, au torse et aux extrémités.

“Bing était sur le point de faire des découvertes très importantes pour comprendre les mécanismes cellulaires qui sous-tendent l’infection par le SRAS-CoV-2 et la base cellulaire des complications suivantes”, ont déclaré ses collègues du département de biologie informatique et systémique de l’université dans un communiqué.

Gita Ramjee, une scientifique spécialiste du VIH

Gita Ramjee – Un scientifique spécialiste du VIH meurt du coronavirus

Gita Ramjee, une scientifique spécialiste du VIH, est morte du coronavirus alors qu’elle était à Londres pour donner une conférence en mars. À son retour en Afrique du Sud, elle s’est sentie mal et a été hospitalisée.

Sa spécialisation dans la recherche sur la prévention et le traitement du VIH l’a amenée à diriger l’expansion des essais cliniques de la phase I à la phase III sur la prévention et le traitement du VIH dans la région du Grand Durban en tant que chercheuse principale de l’unité des essais cliniques.

Un chauffeur de l’OMS transportant des échantillons de coronavirus abattu

Un chauffeur de l’OMS transportant des échantillons de coronavirus abattu au Myanmar

Un chauffeur de l’OMS transportant des échantillons de coronavirus a été abattu au Myanmar, en mai.

Le véhicule de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) transportant des échantillons de coronavirus a été attaqué, ce qui a entraîné la mort du conducteur et blessé gravement un fonctionnaire du gouvernement.

Pyae Sone Win Maung conduisait un véhicule des Nations Unies bien marqué lorsqu’il a été touché par des tirs dans l’État de Rakhine.

Brandy Vaughan, lanceuse d’alerte sur les vaccins

Brandy Vaughan, lanceuse d’alerte sur les vaccins, retrouvée morte dans sa propre maison. La police ouvre une enquête.

Brandy Vaughan, qui avait dénoncé les dangers des vaccins, a été retrouvée morte à son domicile, à côté de son fils de neuf ans, le 8 décembre dernier. Brandy Vaughan était une ancienne directrice des ventes de la société pharmaceutique Merck et la fondatrice de LearnTheRisk.org, un site web dédié à l’éducation des gens sur les risques liés aux vaccins.

Lundi, le bureau du shérif du comté de Santa Barbara a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de sa mort.

Voir aussi : Plus de 60 médecins holistiques tués ou trouvés morts dans des circonstances mystérieuses en un peu plus d’un an.

Personnes impliquées dans l’enquête sur le coronavirus

Il y a aussi des chercheurs intéressants qui pourraient être étudiés pour leur rôle louche dans la fabrication de la pandémie mondiale de la peur. Nous en présentons ci-dessous quelques-uns qui jouent un rôle clé dans la recherche sur les coronavirus.

Peter Daszak, EcoHealth Alliance

Le président de EcoHealth Alliance, Peter Daszak, est celui qui a orchestré le mythe selon lequel COVID-19 est d’origine naturelle.

Le président de EcoHealth Alliance, Peter Daszak, est celui qui a orchestré le mythe selon lequel COVID-19 est d’origine naturelle.

Des courriels obtenus par l’organisation américaine Right to Know montrent qu’une déclaration dans The Lancet, rédigée par 27 éminents scientifiques de la santé publique, condamnant “les théories de conspiration suggérant que COVID-19 n’est pas d’origine naturelle”, a été organisée par des employés d’EcoHealth Alliance.

Il est intéressant de noter qu’EcoHealth Alliance est le même groupe à but non lucratif qui a reçu des millions de dollars du contribuable américain pour manipuler génétiquement les coronavirus avec les scientifiques de l’Institut de virologie de Wuhan.

Le virologiste néerlandais Ron Fouchier

Le virologiste néerlandais Ron Fouchier a créé un virus H5N1 mutant et est la clé de l’enquête sur le coronavirus

Le virologiste néerlandais Ron Fouchier est une figure controversée dans le domaine de la viroscience. Il a créé la souche de virus la plus mortelle au monde et ses recherches ont déclenché une controverse mondiale pour supprimer le financement et mettre fin à de telles expériences.

Les experts ont fait part de leurs inquiétudes sur le plan juridique, craignant que ces expériences ne conduisent non seulement à une pandémie mondiale, mais aussi au bioterrorisme.

Cependant, Ron Fouchier est également un élément clé de l’enquête COVID-19. Il a isolé le coronavirus du SRAS sorti clandestinement d’Arabie Saoudite, qui a été envoyé au scientifique canadien Frank Plummer, qui est décédé une semaine après la publication du rapport de GreatGameIndia.

Source: Greatgameindia.com

guest
6 Comments
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] CV19  – 23.12.2020 […]

trackback

[…] source : https://cv19.fr […]

trackback

[…] Source CV19 […]

trackback

[…] source : https://cv19.fr […]

trackback

[…] source : https://cv19.fr […]

ajax-loader
6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x