Author: Covidres

Le vice-président polynésien démis de sa fonction pour avoir refusé le vaccin

Paris Match nous informe qu’Edouard Fritch, président de la Polynésie française, a viré son vice-président, car il refuse de se faire vacciner contre le Covid-19. Le gouvernement traverse de fortes tensions depuis le vote de la loi locale sur l’obligation vaccinale. Cette loi devait s’appliquer le 23 octobre, avant d’être repoussée au 23 décembre.

La présidence a publié ce communiqué :

Le Président Edouard Fritch a mis fin aux fonctions de Vice-président de Tearii Alpha. Le président a annoncé sa décision hier soir lors du comité de majorité, en présence de l’intéressé.

Le Président a rappelé que l’ensemble des ministres avait unanimement adopté en conseil des ministres la loi sur l’obligation vaccinale. Il considère que le choix personnel de M. Alpha n’est pas compatible avec l’exemplarité que requiert la fonction de numéro deux du gouvernement, et qu’il jette le trouble au sein de l’opinion publique.

Le Président a rappelé qu’il avait annoncé à l’issue du conseil politique du 21 octobre dernier, qu’il prendrait une décision. Parce que Tearii Alpha est aussi un compagnon politique depuis longtemps, et parce qu’il connaît bien les secteurs dont il a la charge, il reste ministre et conserve ses autres portefeuilles.

Le Président a ajouté qu’il avait entendu comme tout le monde ses déclarations lors de sa conférence de presse le 13 octobre dernier. « Je lui ai laissé le temps nécessaire pour arrêter sa position qui a été débattue en sa présence lors du conseil politique du 21 octobre et au sein du conseil des ministres. On m’a parfois reproché de tarder à décider. Vous me connaissez à présent, j’ai pris le temps de mûrir ma décision, tout comme j’ai laissé le temps à Tearii Alpha de mûrir la sienne », a indiqué le président lors du conseil politique.

Il a rappelé qu’il avait fait de même avec la loi sur l’obligation vaccinale : « J’ai rencontré et entendu les partenaires sociaux, patrons et syndicats, ainsi que des responsables religieux et associatifs, et j’ai repoussé de deux mois l’application des contrôles et des sanctions qui pourraient en découler si les personnes concernées ne se soumettaient aux dispositions qui résultent de la loi, dans le souci de laisser à chacun plus de temps pour s’y préparer. Mais l’écoute et le dialogue ne doivent pas empêcher la décision. »

Dans sa déclaration du mercredi 13 octobre, le président a expliqué qu’il assumera ses responsabilités. C’est pourquoi il précise : « Je considère que lorsqu’on est un homme politique, les considérations individuelles doivent s’effacer devant la responsabilité collective. »

Tearii Alpha reste soumis à la loi sur l’obligation vaccinale, car elle concerne également les élus et les membres du gouvernement, au titre de l’exemplarité. Il devra donc s’y conformer le moment venu. Dans l’attente, Tearii Alpha demeure ministre de l’agriculture, de l’économie bleue et du domaine, en charge de la recherche. Le Président s’exprimera ultérieurement sur le nom de la personne qui lui succédera aux fonctions de Vice-président.

Le président de l’assemblée Gaston Tong Sang, également maire de Bora Bora, n’est également pas vacciné.

Source : https://www.lesalonbeige.fr/le-vice-president-polynesien-demis-de-sa-fonction-pour-avoir-refuse-le-vaccin/

Plus de 2000 témoignages d’effets indésirables et de décès suite à la vaccination covid

Voici 2371 témoignages recueillis sur différents groupes Facebook avant la censure habituelle. 

L’ordre chronologique des fichiers PDF va du haut vers le bas, du plus ancien au plus récent.

À cause du nombre important de témoignages, ils ont été répartis dans plusieurs fichiers.

EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 1.pdf

EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 2.pdf

EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 3.pdf

EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 4.pdf

EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 5.pdf

TÉMOIGNAGES NOUVELLE-CALÉDONIE VACCIN COVID – EFFETS INDÉSIRABLES – DÉCÈS.pdf

Source

Retrouvez d’autres effets secondaires et décès recensés plus officiellement et appuyés par plusieurs parutions scientifiques dans cet article :
https://cv19.fr/2021/09/22/au-moins-46218-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

Leguignon Guerisseur ,1954

Leguignon Guérisseur est un film français de Maurice Labro réalisé en 1954. Il s’agit de la suite de Monsieur Leguignon lampiste (1952).

Synopsis :

Un nommé Leguignon se découvre, presque par inadvertance, le don de guérir et il devient rapidement un magnétiseur réputé. Ses multiples guérisons lui valent l’inimitié du médecin de la ville, du pharmacien et de quelques héritiers potentiels, frustrés par le soudain rajeunissement d’un vieil oncle. Cette coalition d’intérêts va conduire Leguignon en correctionnelle puis en prison pour une quinzaine de jours. Ulcéré, il se promet de ne plus soigner, mais les malades et des comploteurs ne le laissent pas en repos.

Pass Sanitaire d’Hitler et Mickey, voici ce qui s’est passé

Le mystère des pass sanitaires valides aux noms de Hitler, Mickey Mouse et Napoléon semble avoir été résolu. La faille se situe au niveau des panels utilisés pour créer les certificats dans les pays qui ont choisi une gestion décentralisée. Certains d’entre eux sont exposés sur le net sans protection.

Cette faille aurait été mise en évidence pour la première fois sur raidforums, puis les faux pass auraient été diffusés sur 4chan et Telegram.

Les pass sanitaires européens peuvent être générés de deux manières : soit automatiquement côté serveur, et envoyés via des applications, soit en mode manuel.

Ce mode implique l’utilisation d’une interface web qui a accès à un serveur backend (celui qui comprend les clés pour signer le certificat) : les médecins, les autorités sanitaires et les institutions autorisées à délivrer le pass sanitaire dans de nombreux pays européens peuvent y accéder, saisir leurs données et générer un certificat valide.

L’interface est open-source, elle s’appelle EU Digital COVID Certificate Issuance Web Frontend et est disponible à cette adresse : https://github.com/eu-digital-green-certificates/dgca-issuance-web

Voici quelques captures d’écran de l’application.

Voici le panel où vous entrez les données :

Le développeur de cette application a commis une véritable erreur de “programmeur” : avant d’émettre effectivement le certificat, opération qui laisserait une trace liée à chaque émission individuelle, les personnes qui saisissent des données sur l’interface via le navigateur peuvent avoir un aperçu du certificat en cours de génération, afin de vérifier qu’il fonctionne.

C’est le premier problème : l'”aperçu” est un QR Code valide, signé mais jamais émis par le système.

Tous les codes QR publiés ces derniers jours ont été créés à l’aide de la fonction de prévisualisation : aucun d’entre eux n’a jamais été émis, mais le fait qu’ils aient été signés avec des clés valides les rend de facto “valides” pour toutes les applications de vérification européennes.

Pour pouvoir le faire, vous devez avoir accès à l’interface web, et c’est là que se situe le deuxième problème : le dépôt opensource de l’application fournit une configuration de développement avec un mot de passe pour accéder au serveur web. Un mot de passe trivial laissé dans le référentiel.

Dans un monde où les personnes travaillant sur les systèmes ont une idée de ce qu’elles font et disposent des compétences adéquates, une installation dans l’environnement de production, c’est-à-dire celui qui est réellement utilisé, utilise une logique de sécurité totalement différente de celle du serveur de développement, qui réside généralement sur un réseau inaccessible.

Mais l s’est avéré que cette interface était exposée sur une adresse Internet macédonienne sans protection adéquate : n’importe qui pouvait y accéder, saisir des données aléatoires, générer un certificat de “prévisualisation” et le distribuer.

Il pourrait y avoir des dizaines d’autres applications non protégées en Europe et dans le monde qui peuvent générer ces clés.

Les panels du Laos et du Vietnam ont également été trouvés à l’aide de moteur de recherches tels que censys.io (à titre d’exemple, ne permet pas de générer un QR code valide en Europe).

La seule solution serait d’invalider ceux émis avec les clés utilisées, sachant que pour chaque faux pass généré avec cette clé, il pourrait y avoir des centaines de milliers, voire des millions, d’authentiques pass. Ils devraient tous être régénérés, et en Europe, ce serait le chaos.

Pour le moment, il n’est pas possible de révoquer un seul certificat, mais seulement une clé entière : la Belgique, dans son application officielle, vient de révoquer le certificat macédonien qui a signé certains des faux pass sanitaires.

Cependant, les clés polonaise et française manquent : quelqu’un a toujours accès aux panels qui reposent sur ces clés, et les a utilisés pour générer les codes QR d’Hitler. Personne ne sait maintenant si la fuite a été colmatée.

Les personnes à l’origine de cette faille avaient d’abord indiquées avoir accès aux clefs-privées permettant de générer directement les QR-codes, si quelqu’un réussissait effectivement à accéder aux clefs-privées, il pourrait générer autant de pass sanitaire qu’il le souhaite très facilement : https://github.pathcheck.org/eu.dgc.html

Article original (italien) : https://www.dday.it/

Linky : ils refusent de payer 670 €, le fournisseur bride leur compteur en représailles !

Un couple résident dans l’Eure a tenté de protester contre une facture anormale de 670 € en refusant de payer. En représailles, le fournisseur a pu brider à distance leur compteur Linky, au point de transformer leur quotidien en enfer.

Par Romain Pomian-Bonnemaison

Un couple résidant dans l’Eure affirme vivre “un enfer” depuis que Enedis leur a installé le compteur Linky. Le site Paris normandie, qui rapporte l’histoire, explique que tous les noms ont été changé sur demande des intéressés, “par peur des représailles”. Morgane – c’est le nom que lui donne le journal – était déjà en conflit avec son fournisseur d’énergie depuis l’installation du nouveau compteur en 2019.

Il faut dire que le compteur a été posé sans que le couple ne soit informé. Et que les factures ont vite augmenté. « On s’est installé ici en janvier 2019. Tout était stable et correct. Ensuite, ma facture a été multipliée par quatre par rapport aux six premiers mois de 2019, sans avoir modifié nos habitudes », explique Morgane. Ainsi, en 2020, le couple a dû ainsi s’acquitter de 2700 euros de factures d’énergie.

Le compteur Linky donne de nouveaux moyens de rétorsion immédiats aux fournisseurs d’énergie

Un comble, alors que la plupart des grands postes de consommation, comme le four, et la plaque de cuisson fonctionnent au gaz. Le couple cherche alors à mettre fin à cette situation et décide de changer de fournisseur. Ce qui devient effectif en fin d’année 2020. Ils signent un contrat pour un montant de 120 euros par mois, et pensent l’affaire close.

C’est alors que son fournisseur d’énergie lui envoie une facture supplémentaire de 670 euros qui “correspond à 52 jours de consommation entre janvier et février 2021”. Le couple ne comprend pas d’où peuvent venir ces frais et refuse de payer. C’était oublier qu’avec les compteurs Linky, les fournisseurs d’énergie ont désormais à leur disposition des moyens de rétorsion immédiats.

“En avril, ils ont réduit la puissance de notre compteur électrique de 9 à 3 kilowatts par heure, alors même qu’on était toujours prélevé mensuellement. Ils ne voulaient rien savoir”, déplore Morgane. Le fournisseur d’électricité va alors maintenir la pression pendant 7 mois. Avec des effets réels au quotidien : “On avait juste assez pour un radiateur et le ballon d’eau chaude. Le linge, il fallait le laver à la main ou l’apporter au lavomatic”.

Pour tenter de mettre fin à la situation, le couple a bien tenté de s’adresser à la Médiation nationale de l’énergie, mais là encore, ils font face à un mur : « ils m’ont confirmé qu’il y avait une anomalie, mais que dans ce genre d’affaire, c’était le pot de fer contre le pot de terre ». Histoire d’empirer l’absence de recours, leur fournisseur d’électricité a décidé de limiter encore davantage la puissance de leur compteur, conduisant le couple à céder et à payer l’étrange facture dont ils ne comprennent toujours pas les montants.

« Si on ne payait pas la facture de 670 €, ils nous menaçaient de baisser la puissance à 1 kilowattheure. On a cédé. C’est dégueulasse ». Depuis, pour éviter toute nouvelle mauvaise surprise, le couple évite au maximum de dépenser de l’énergie, au risque que tout cela leur “pourrisse la vie”.

Source : https://www.presse-citron.net

Louis Fouché : « Le système de santé est en train de s’effondrer »

par Victor Lefebvre.

Fraîchement débarqué de l’AP-HM Marseille, le Dr Louis Fouché réplique. Devant les caméras de Sputnik, il s’en prend à ceux qui veulent « détruire l’hôpital public » au profit des multinationales. Entretien.

Le docteur Louis Fouché est-il devenu une forme de « gourou » ? Très décrié par bon nombre de ses pairs depuis le début de la crise sanitaire, le médecin anesthésiste-réanimateur vient de quitter officiellement l’AP-HM Marseille.

Louis Fouché a choisi de se mettre lui-même en disponibilité auprès de l’hôpital de la Conception après que l’établissement marseillais l’a menacé de prendre des sanctions disciplinaires en raison de ses positions « à l’opposé [de nos] principes moraux, éthiques, déontologiques et scientifiques ».

Pour le principal intéressé, il s’agit là d’un « procès politique » intenté contre lui.

« Ça n’a rien à voir avec le soin. Tout le monde reconnaît de manière unanime que je suis un très bon médecin. Je fais mon travail avec dévotion pour les patients », plaide Louis Fouché devant les caméras de Sputnik.

Dans son livre « Tous résistants dans l’âme » (éd. Guy Trédaniel), qui vient de paraître, le fondateur du collectif Réinfocovid dénonce les effets pervers du néolibéralisme appliqué au système de santé français. Au point qu’il serait selon lui « en train de s’effondrer ». Rien que cela.

« La logique qui prévaut est la destruction de l’hôpital public et de l’ensemble des services publics, pour les remplacer progressivement par des émanations des multinationales et des partenariats public-privé », accuse le Dr Fouché.

source : https://fr.sputniknews.com
via : https://reseauinternational.net

La médecine de l’esclave et la médecine de l’homme libre selon Platon

Les Lois sont la dernière œuvre de Platon (né en 428 / 427 av. J.-C. et mort en 348 / 347 av. J.-C. à Athènes), le livre est une conversation sur la philosophie politique entre trois hommes âgés : un Athénien anonyme, un Spartiate nommé Megillus et un Crétois nommé Clinias. Ces hommes travaillent à la création d’une constitution pour Magnésie, une nouvelle colonie crétoise. Le gouvernement de Magnésie est un mélange de principes démocratiques et autoritaires qui visent à rendre tous ses citoyens heureux et vertueux.

Extrait :

L’ÉTRANGER D’ATHÈNES
[…] Il en va comme pour les médecins : l’un procède de cette façon, alors que l’autre est accoutumé, chaque fois que nous sommes malades, à nous soigner de l’autre façon. Et rappelons-nous les deux méthodes, afin de demander au législateur, comme les enfants le demanderaient au médecin, de nous soigner de la manière la plus douce possible. Nous parlons, je suppose, de médecins et d’aides médicaux auxquels nous donnons tout de même aussi le nom de « médecins » ?

CLINIAS
Oui, absolument.

L’ÉTRANGER D’ATHÈNES
En tout cas ces derniers, qu’ils soient de condition libre ou qu’ils soient esclaves, acquièrent leur compétence en suivant les instructions de leur maître et en le regardant faire, c’est-à-dire sur le tas ; ce n’est pas par une
observation de la nature, comme pour les médecins de condition libre qui ont appris la médecine par eux-mêmes et qui l’enseignent à leurs enfants. Cela ne te conduit-il pas à admettre qu’il y a deux genres d’hommes qui reçoivent l’appellation de « médecins » ?

CLINIAS
Sans aucun doute.

L’ÉTRANGER D’ATHÈNES
Alors tu dois aussi réfléchir à ceci : puisque dans les cités il y a parmi les malades des esclaves et des hommes libres, ce sont, dans la plupart des cas ou peu s’en faut, des esclaves qui soignent les esclaves, soit
lorsqu’ils font leur tournée, soit lorsqu’ils reçoivent dans leur officine. Et aucun des médecins de ce genre ne donne à propos d’aucune maladie la moindre explication à chacun des serviteurs qu’il soigne, ni n’en accepte ;
mais, avec une arrogance qui s’apparente à celle d’un tyran, après avoir prescrit ce qu’il estime être le mieux à la lumière de l’expérience, et cela comme s’il savait parfaitement à quoi s’en tenir, il s’en va et court soigner
un autre serviteur malade, déchargeant ainsi son maître du souci des malades. Le médecin libre, lui, soigne et suit la plupart du temps les maladies des hommes libres. Il procède à une enquête systématique sur
l’origine du mal et sur son évolution naturelle, en entrant en communication avec le malade lui-même et ses amis ; il se renseigne lui-même auprès des patients et en même temps, dans la mesure où la chose est possible, il instruit à son tour celui dont la santé est défaillante. Bien plus, il ne lui prescrit rien avant de l’avoir persuadé d’une manière ou d’une autre. Alors, il ne cesse de s’occuper du malade en adoucissant ses peines par le moyen de la persuasion, et il tente d’achever son œuvre en tâchant de le ramener à la santé. Est-ce de cette manière-ci ou de l’autre que le médecin pratiquera le mieux la médecine ou que l’entraîneur pratiquera le mieux l’entraînement ? Sera-ce en exerçant cette fonction unique à l’aide des deux moyens, ou bien à l’aide seulement du pire des deux, celui qui est le plus pénible ?

CLINIAS
Je suppose, Étranger, que la méthode double est de beaucoup la meilleure.

[…]

Platon – Les Lois, livre IV

Martinique : victoire face à l’obligation vaccinale et au passe sanitaire

[Après s’être fait polluer leur île “pour au moins 500 ans” par le chlordécone…]

Par JULIEN G.

Dans une note d’information datant du 18 octobre, le directeur du CHU de Martinique a décidé de ne plus exiger aux personnels hospitaliers le passe sanitaire ou une preuve de vaccination pour entrer dans l’hôpital. Unis, solidaires et pugnaces, les soignants ont donc réussis à faire reculer le CHU et donc le gouvernement.

Alors qu’en ce moment même, la prolongation du passe sanitaire est étudiée au parlement, ce recul de l’exécutif est-il annonciateur d’une fronde plus large qui pourrait fragiliser son ambition liberticide.

1.Pas de contrôle du passe à l’entrée du CHU

Depuis plusieurs jours, les forces de l’ordre et des soignants opposés au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale s’affrontent régulièrement. Plus de 600 soignants ont déjà exercé leur droit de retrait

Lundi dernier, environ 800 personnes, selon la police, s’étaient rassemblées pacifiquement pour un sit-in devant le CHU  suivie d’une réunion extraordinaire, le mardi,  pour aborder les violences qui se sont produites au CHU vendredi 15 octobre.

Ce mardi 19 octobre 2021, c’est sous la forme d’une note d’information que la direction du CHUM a pris une position dans le sens de l’apaisement.

Dans cette note, Benjamin Garel, directeur du CHU de Martinique, indique que  suite à la demande d’agents hospitaliers, tous les personnels hospitaliers pourront entrer dans leur service qu’elle que soit leur situation au regard du passe sanitaire. Il ajoute que les agents en situation de non-conformité seront invités à réaliser un test de dépistage.

2.Le gouvernement obligé de reculer

Hier après-midi, Olivier Véran affirmait solennellement à l’Assemblée nationale avoir « demandé que l’obligation vaccinale soit appliquée en Guadeloupe et en Martinique comme sur tout le territoire de la République, avec discernement, avec progressivité, à mesure que la pression sanitaire diminue ».

Dans l’hémicycle, il affirmait, donc, avec son autoritarisme habituel, que la loi du 5 août 2021 s’appliquerait partout.

Preuve en est que non !

Cette annonce au niveau local est un principe de réalité et les soignants sont en position de force au de l’impact que la situation avait sur l’organisation des soins.

Serge Aribo, l’un des dirigeants de l’intersyndicale,  indiquait la semaine dernière que la direction devra faire un choix entre l’accès aux soins pour les malades ou alors l’application de cette loi sur l’obligation vaccinale et le passe sanitaire.

3.Effet boule de neige en faveur des professionnels suspendus ?

La communauté médicale martiniquaise a appelé de ses vœux la mise en place d’une médiation pour trouver une solution à ce problème de mise en application de la loi, qui dépasse les interlocuteurs habituels du dialogue social de l’hôpital.

La direction a d’ailleurs promis mardi de lancer, sous peu, une telle démarche pour permettre la mise d’une solution négociée.

Après la coercition comme seule outil pour faire céder les réfractaires, la négociation est aujourd’hui évoquée.

Depuis le 15 septembre, des centaines de recours de soignants et libéraux  sont rejetés devant les juridictions françaises.

Mais ce recul net en Martinique pourrait changer la donne. En effet, les personnes dans la même situation doivent être traitées de manière identique.

L’égalité est un principe à valeur constitutionnelle et l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen dispose que “la loi doit être la même pour tous”.

Source : https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/20/martinique-victoire-face-a-lobligation-vaccinale-et-au-passe-sanitaire/
Via : https://reseauinternational.net/martinique-victoire-face-a-lobligation-vaccinale-et-au-passe-sanitaire/

Dr. Luis Marcelo Martínez : La protéine Spike n’a jamais existé

Le docteur argentin Luis Marcelo Martínez, généticien médical, a passé en revue toute la littérature virologique depuis 1912 et est certain que la protéine Spike n’a jamais existé. Il explique également pourquoi il est peu probable qu’une personne vaccinée soit contagieuse.

Transcription :

Beaucoup de gens ont peur : une personne vaccinée est-elle contagieuse ? Tout d’abord, je ne sais pas. On ne peut pas le prouver et du point de vue de la biologie, je ne vois pas cela possible car… Voyons voir. Supposons que le vaccin, l’ARNm, donne l’instruction… Supposons ça, d’accord ? S’il donne l’instruction à la cellule de produire la fameuse protéine S. Les gars, pensez-y. Cette protéine est produite par les cellules de notre organisme, elle est transformée, elle est transformée. Et comment va-t-elle être excrétée vers l’extérieur ? En d’autres termes, comment arrive-t-elle intacte lorsque vous la crachez et que l’autre personne l’attrape et que vous l’infectez ? En d’autres termes, à quoi pensent-ils ?

Comment ? Comment ? Comment ? Comment de nombreuses personnes qui se trouvent dans la trajectoire de la protéine S et des personnes vaccinées se rendent-elles compte de cela ? Je veux dire, vous devez réfléchir deux minutes. Les cellules de votre corps, quelles sont celles qui produiraient la protéine S ? Celles du système immunitaire ? Non. Non. Toutes les cellules, mais surtout celles qui ont un fort taux de renouvellement. Et qu’arrive-t-il à la protéine une fois relâchée ? Elle est transformée. Elle est transformée. Alors, peut-elle sortir intacte ? Non, certainement pas. Et d’ailleurs tout cela doit être absolument démenti, parce que je dirai clairement, qu’étant donné qu’aucun coronavirus n’a jamais été isolé, aucun coronavirus n’a jamais été purifié. Et c’est la vérité, car pour le savoir, il faut parcourir toute la littérature virologique. Et c’est ce que j’ai fait. C’est pourquoi je parle ainsi. Et puis je trouve Lanka, qui vient ratifier tout ce que j’avais constaté.

Et pour moi, ce type était un miracle, car une autorité mondiale en matière de virologie me confirme ce que j’avais déduit par mes propres moyens dans le désespoir.
Après tout, j’étais désespéré, puis j’ai lu toute la littérature sur la virologie. Toute la littérature. De 1912 à aujourd’hui.
Et j’en ai déduit que l’existence de tout virus en tant que particule réelle n’a jamais été pleinement démontrée. Ils ont toujours été une élucubration théorique.
Et maintenant, récemment, une élucubration moléculaire à partir de la génétique, à partir de ce que sont les génomes.
Il faut donc savoir que si vous n’isolez pas et ne reconnaissez pas la particule originale et que vous ne commencez pas à la découper et à caractériser ses protéines, ses supposées protéines membranaires, et que vous ne retirez pas le matériel génétique et les séquences, d’où vient la théorie de la protéine S ? Le gène N ? Où avez-vous trouvé ça ? Vous savez où ils ont trouvé ça ? De génomes créés par ordinateur. La protéine S n’est connue de personne et quand ils vous disent que la protéine S est liée à l’ACE2, c’est un autre foutu mensonge. Toutes les publications vont à la publication originale de 2003 par le Dr Lee, qui a fait chanter l’Institut de recherche sur le sida, où Fauci est impliqué et toute cette bande de criminels menteurs qui ont brisé les âmes de générations entières en mentant parce que le premier mensonge est le VIH.Le premier mensonge, le VIH, ce sont les antirétroviraux… Ok ?
Donc, cette lettre, parce que c’est une lettre, ce n’est même pas un article scientifique, elle dit :
“Nous avons pris une protéine S, nous l’avons mise dans des cellules rénales de singe, voyons ce que nous attrapons. Ah, regardez ! C’est l’ACE2 qu’on a !”

Ils ont fait un petit test en comparant les fragments en poids, par spectroscopie de masse, pas par séquence nucléotidique, et par analyse fonctionnelle des fragments. Je parle grossièrement pour que ceux qui doivent écouter puissent me comprendre.

Et encore une fois pour les ” checkers “, parce que je suis dégoûté et sympathique envers les ” checkers “, sympathique parce qu’ils me réfutent même des écoutes privées. Messieurs, vous contestez des fuites audios. Et tous les gosses que vous citez aujourd’hui, que je ne connais même pas, je les ai cherchés sur Google et ils n’existent pas, alors venez débattre ici si vous voulez être ” checkés “, prenez un siège et débattez avec moi et avec tous mes collègues. Checkers, Chequeado, et AFP Factual et toute cette bande d’enfoirés. Alors amenez ces gars dans un débat. D’accord ?

La protéine S n’a jamais existé. Arrêtons de déconner avec la protéine S et la contagion des vaccinés. Maintenant, si une personne vaccinée génère une sorte de distorsion électromagnétique dans son environnement pendant un certain temps, on peut s’attendre à une sorte d’effet dans l’environnement très proche. Nous recommandons vivement aux personnes vaccinées de prendre conscience de leur situation et, tout d’abord, d’essayer de se ressourcer autant que possible, puis de faire appel à différents outils pour essayer de commencer à se purifier. Le corps se nettoie, messieurs, tout le monde se détend, vous ne resterez pas magnétique éternellement.

Si vous êtes conscient de cela, ne prenez pas la deuxième dose. Respectez votre corps, ne vous faites plus jamais vacciner. Et votre corps sera purifié. N’ayez pas peur, ne soyez pas effrayé par le magnétisme. Vous pouvez peut-être générer une certaine distorsion du champ électromagnétique dans l’environnement proche, peut-être. N’oubliez pas que nous sommes confrontés à des situations sans précédent. Nous n’avons pas la réponse à tout. Nous déduisons et nous raisonnons de la manière la plus logique possible. Rappelez-vous surtout : n’ayez pas peur. N’ayez pas peur, de quoi que ce soit, parce que notre organisme est très fort, très résistant. Il n’y a pas de machine avec une capacité d’adaptation, une malléabilité, une capacité de renouvellement. Eh… Aussi sophistiquée que la machine humaine. Vous n’avez aucune idée de la technologie naturelle que nous sommes. Nous nous émerveillons devant un téléphone portable : “Regardez toutes les applications qu’il a”, “Regardez cette voiture, le nombre de choses qu’elle a”.

Vous savez quoi ? La machine numéro 1 de l’univers, c’est nous. La machine numéro 1 de l’univers. Comme je l’ai dit, la meilleure des meilleures. Dans certains livres, il est dit que nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Dieu. Et c’est vrai parce que s’il y a quelqu’un qui pense à tout ce scénario avec nous, il a produit le travail ultime. Nous sommes une machine absolument parfaite. Je dis cela en tant que médecin et en tant que personne qui regarde avec admiration ce que nous sommes. Et pourquoi ? Parce que j’ai vu tout le processus, depuis le moment où nous étions deux cellules séparées jusqu’à celui où nous avons formé un œuf et jusqu’à notre mort.

Dr. Luis Marcelo Martínez (M.N. 107.982). Généticien médical.

Article original (anglais) : https://www.orwell.city/2021/07/dr-luis-marcelo-martinez.html
Traduction et sous-titres FR par https://cv19.fr

ajax-loader