Day: January 22, 2021

L’Italie lance un appel d’offre pour l’ouverture de camps covid réservés aux mineurs

L’administration régionale a publié un appel d’offres concernant la mise en place de camps pour concentrer les enfants testés positifs au covid, dont ceux asymptomatiques ou “nécessitant un isolement”.
Les enfants testés positifs devront-ils être retirés de leurs parents et concentrés dans des camps covid ?

Expression d’intérêt pour la sélection de deux établissements, l’un au nord et l’autre au sud de la Sardaigne, susceptibles d’accueillir des mineurs positifs au covid

La Direction générale des politiques sociales a approuvé la manifestation d’intérêt pour la désignation d’au moins deux structures de filtrage pour l’accueil des mineurs covid-positifs de tout le territoire régional, l’une située au nord et l’autre au sud de la Sardaigne.

L’objectif de l’appel à manifestation d’intérêt est d’identifier un nombre suffisant de structures disponibles pour recevoir et héberger des mineurs covid positif asymptomatiques/ayant des symptômes ou des mineurs nécessitant un isolement (structures de filtrage).

Les installations auxquelles s’adresse la manifestation d’intérêt doivent répondre aux exigences structurelles, techniques et organisationnelles prévues par les dispositions régionales applicables, y compris celles concernant la prévention/transmission de l’infection à covid 19.

Les demandes, par les organismes de gestion, doivent être présentées et signées par le représentant légal dans un délai d’au moins 15 jours à compter de la date de publication de la manifestation d’intérêt et, en tout état de cause, au plus tard à 14h00 le 21/01/2021, doivent être envoyées exclusivement par PEC à [email protected]

Voir les documents

Source : http://www.regione.sardegna.it/j/v/2568?s=418627&v=2&c=3&t=1
https://archive.vn/uU8VP

Traduction par https://cv19.fr

Le Haut conseil pour la Santé publique recommande que la règle de distanciation sociale soit étendue à 2 mètres

Les gestes barrières vont-ils encore évoluer dans les prochains jours? Un décret reprenant les recommandations du Haut Conseil pour la santé publique (HCSP) en vue de les intégrer au protocole sanitaire est attendu ce vendredi. Parmi les mesures préconisées par le HCSP: le port de masques de catégorie 1 et le bannissement des masques artisanaux, et l’élargissement de la distanciation sociale, qui passerait d’un mètre à deux en cas de non port du masque.

Cette distance “correspond à la projection des postillons”, a expliqué ce vendredi matin sur notre antenne le docteur Alain Ducardonnet, consultant santé de BFMTV.

“Lorsque vous enlevez le masque pour manger ou que vous voulez fumer, il faut avoir ces deux mètres. Quand vous avez le masque, c’est moins important puisqu’on filtre les postillons”, a-t-il précisé. Selon le médecin, ce mètre de plus est également un outil “pour prévenir” l’augmentation des cas positifs au Covid-19 “liée aux variants”.

Impact sur le contact tracing des personnes infectées

Si la mesure est inscrite au décret, elle aura notamment un impact sur les règles d’identification des cas contacts. Jusqu’à présent, ces derniers sont considérés comme tels après avoir été exposés à moins d’un mètre sans masque d’une personne positive au Covid-19.

“Ça va avoir des conséquences dans la manière dont l’Assurance maladie fait le contact tracing pour identifier les cas-contacts”, avec des mesures d’isolement à la clé, a commenté le ministère de la Santé, cité par l’Agence France-Presse.

Selon Matignon, les protocoles de “contact tracing” vont être “renforcés” pour chercher plus de contacts encore que dans une “protection classique”. Pour Jean-Michel Pawlotsky, virologue à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), cette augmentation de cas contacts potentiels pourrait entraîner une surcharge de patients à dépister. “Ca peut peut problème, en effet. On peut se retrouver avec un nombre de tests qui augmente”, a-t-il expliqué dans les colonnes du Parisien.

“Une garantie supplémentaire”

Autre conséquence possible: l’évolution des protocoles sanitaires déployés dans les entreprises ou les administrations. Si la ligne du gouvernement reste le distanciel et le télétravail, cette nouvelle distance devra être respectée pour les salariés se rendant sur leur lieu de travail.

Source : https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-que-changerait-la-nouvelle-regle-des-deux-metres-de-distance_AN-202101220155.html

Exclusif : Matignon aurait pris la décision d’un nouveau confinement général à compter du 15 février

Longtemps repoussée par l’exécutif, la décision d’un troisième confinement général pourrait être annoncée au début du mois de février par Emmanuel Macron. Ce nouveau confinement pourrait débuter le 15 février et durer au moins quatre semaines.



Selon un proche de Jean Castex, « le Premier Ministre sait que seul un confinement général pourrait mettre un coup d’arrêt à la pandémie. Dans le cas contraire, les restaurants et les bars ne pourront sans doute pas rouvrir avant l’été. Et encore, dans le meilleur des cas. »

24 000 nouveaux cas

Malgré le port des masques et l’adoption des gestes barrières par la plupart des Français, la pandémie de Covid-19 suit une courbe ascendante. Le couvre-feu national (d’abord fixé à 20h, puis à 18h) ne parvient pas à diminuer le nombre de nouveaux cas positifs (24 000 nouveaux cas pour la seule journée d’hier).

Plusieurs modélisations concernant l’évolution de la crise sanitaire en France sont à l’étude au Ministère de la Santé, comme à Matignon. L’impact du « variant britannique » du Covid-19 est tel que celui-ci devrait être largement dominant en France dès la fin du mois de février. Conséquence : selon ces modélisations, le pic des hospitalisations en mars et avril pourrait dépasser celui enregistré à la veille du premier confinement.

À LIRE AUSSI : « Il est clair qu’on se dirige vers une obligation vaccinale »

Mercredi soir, les services du Premier ministre ont contacté la rédaction d’Entreprendre pour démentir « formellement » l’information selon laquelle un nouveau confinement général aurait été décidé par l’exécutif. Nous maintenons nos informations.

Source : https://www.entreprendre.fr/matignon-aurait-pris-la-decision-dun-nouveau-confinement-general-a-compter-du-15/

ajax-loader