Day: November 1, 2020

L’état d’urgence ayant été prolongé, les manifestations contre le confinement éclatent dans toute l’Espagne

L’état d’urgence ayant été prolongé, les manifestations contre le confinement éclatent dans toute l’Espagne

Des manifestations ont éclaté dans les villes espagnoles pour la deuxième nuit consécutive samedi, après la décision du gouvernement de prolonger de six mois l’état d’urgence en réponse à la deuxième vague d’infections par COVID-19.

Les manifestants anti confinement ont envahi les rues de Madrid et de Barcelone dans la nuit de samedi à dimanche. Au moins 32 personnes ont été arrêtées et 12 blessées lorsque les manifestations ont tourné à la violence avec la police à Madrid. D’autres manifestations ont eu lieu à Malaga, Vitoria, Valence, Santander et Burgos, a rapporté RT News.

Samedi soir, le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a appelé au calme alors que les violentes protestations s’intensifiaient. Il a tweeté :

“Ce n’est que par la responsabilité, l’unité et le sacrifice que nous pourrons vaincre la pandémie qui dévaste tous les pays. Le comportement violent et irrationnel des groupes minoritaires est intolérable. Ce n’est pas la voie à suivre”.

La prolongation de l’état d’urgence national intervient alors que les cas d’infection par des coronavirus ont atteint, rien que samedi, plus de 26 000, soit l’un des totaux les plus élevés depuis le début de la pandémie.

https://www.zerohedge.com/s3/files/inline-images/2020-11-01_10-59-09.png?itok=jZ0FqREw

“L’anarchie” était la meilleure façon de décrire les événements chaotiques de Madrid, a tweeté Insider Paper.

Selon RT New, “les manifestants ont affronté la police dans la capitale Madrid, vandalisant les distributeurs automatiques, ainsi que cassant et brûlant des poubelles dans le centre ville.

Pendant ce temps, à Barcelone, les manifestants anti-confinement étaient inquiets du couvre-feu national et de la façon dont il allait continuer à écraser l’économie.

L’Espagne reste l’un des pays d’Europe les plus durement touchés par la pandémie de virus. Les Européens sont de plus en plus frustrés, car les cas de virus continuent d’augmenter et d’autres pays mettent en place leurs propres mesures de confinement.

Si les Européens prennent à nouveau des mesures draconiennes pour limiter la propagation du virus, ce n’est qu’une question de temps avant que l’on assiste à un verrouillage aux États-Unis – ce qui ne plairait évidemment pas aux Américains.

Source : https://www.zerohedge.com/political/anti-lockdown-protests-erupt-across-spain-state-emergency-extended Traduit par : https://cv19.fr

La zone euro “doit se préparer” à l’émission d’un euro numérique, annonce la BCE

La zone euro “doit se préparer” à l’émission d’un euro numérique, annonce la BCE

“Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire”, juge Christine Lagarde, la présidente de la BCE. Cette cryptomonnaie existerait “parallèlement aux espèces, sans les remplacer”.

L’Union économique et monétaire va-t-elle bientôt se doter d’un euro numérique ? La zone euro “doit se préparer” à l’émission d’une telle devise, juge la Banque centrale européenne (BCE) qui va prochainement lancer une série de tests en ce sens. “Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire”, affirme la présidente de la BCE, Christine Lagarde, citée dans un communiqué. Un euro numérique serait une forme électronique de monnaie de banque centrale qui, à l’instar des billets de banque, “permettrait à tous – ménages comme entreprises – d’effectuer leurs paiements quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité”, explique l’institution. Une consultation auprès d’un large public sera lancée le 12 octobre, en parallèle à des ” expérimentations” menées pendant six mois “sans préjudice de la décision finale” qui reste à prendre sur la création de ce moyen de paiement.

Cette cryptomonnaie existerait “parallèlement aux espèces, sans les remplacer”, précise la BCE, qui continuera “dans tous les cas” d’émettre des espèces. L’institution a publié vendredi un rapport détaillé identifiant plusieurs scénarios dans lesquels l’émission d’un euro numérique s’imposerait. Cette initiative intervient sur fond de forte diminution du recours aux espèces dans la zone euro, accélérée par la pandémie de Covid-19 notamment en Allemagne, très attachée par tradition aux pièces et billets.

[…]

Article complet sur : https://www.capital.fr/votre-argent/la-zone-euro-doit-se-preparer-a-lemission-dun-euro-numerique-annonce-la-bce-1382105

Reconfinement : la maire de Montauban promet de payer les amendes des commerces ouverts malgré l’interdiction

Reconfinement : la maire de Montauban promet de payer les amendes des commerces ouverts malgré l’interdiction

La maire de Montauban a pris un arrêté pour permettre aux commerçants de sa ville de rester ouverts pendant le reconfinement, mais le préfet répète que c’est illégal et prévient que les commerçants encourent des sanctions. La maire de Montauban dénonce un “chantage” et promet de payer les amendes.

Le bras de fer entre la maire de Montauban et le préfet du Tarn-et-Garonne continue. Vendredi, la maire, Brigitte Barèges, a pris un arrêté pour permettre aux commerces non-alimentaire du centre-ville d’ouvrir malgré l’interdiction avec le reconfinement. Dans la foulée, le préfet a dénoncé un arrêté illégal et a déposé un référé devant le tribunal administratif. Pierre Besnard a également demandé aux forces de circuler dans les rues ce samedi pour informer les commerçants qu’ils risquaient des sanctions en restant ouverts.

Et ce dimanche, Brigitte Barèges, interrogée ce dimanche par franceinfo, promet qu’elle paiera les amendes des commerçants qui resteraient ouverts. “Si l’État va jusqu’au bout de son entêtement, bien évidemment nous prendrons toutes nos responsabilités et nous les accompagnerons”, assure-t-elle. La maire prévoit de réunir les commerçants de la commune ce lundi “pour leur dire qu’on est prêts à les soutenir et à faire front”.

Brigitte Barèges dénonce “une forme de chantage”

Pour l’instant, aucune contravention n’a été dressée à sa connaissance mais Brigitte Barèges dénonce “une forme de chantage” avec le rappel à l’ordre fait par les forces de l’ordre aux commerçants ce samedi. “Ces intimidations ont fait leur effet, estime Brigitte Barèges, parce que l’après-midi très peu de commerces sont restés ouverts. On peut comprendre que les commerçants n’aient pas envie de s’exposer inutilement.”

Les représentants des commerces sont en ce moment même à l’Elysée. Je sais que cette période demande un effort à l’ensemble des Français mais nous avons dénoncé cette concurrence déloyale pour nos commerçants.
Courage à vous tous#soutienauxcommercants#nerelachonspasnoseffortspic.twitter.com/FLyt6ECXGg— Brigitte Barèges (@BrigitteBareges) November 1, 2020

Si le préfet du Tarn-et-Garonne a demandé à la police nationale de contrôler les commerces ouverts ce samedi matin, l’élue Les Républicains a au contraire donné pour consigne aux policiers municipaux de ne pas verbaliser les commerçants. “Ils sont déjà bien occupés à surveiller les lieux de culte, juge-t-elle. On est quasiment seuls. Nous avons 19 édifices religieux catholiques et protestants à protéger, sept cimetières. Donc, face au risque de terrorisme, je pense que les policiers ont mieux à faire que de verbaliser.”

“Ou on ferme les rayons des grandes surfaces concurrentes à nos commerces de centre-ville, ou on ouvre tout le monde. Mais il y a un injustice qu’il faut absiolument réparer”, réclame désormais Brigitte Barèges. Ce dimanche midi, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé une fermeture possible dans les grandes surfaces des “rayons de produits qui ne sont pas de première nécessité”. Des mesures que devrait préciser le Premier ministre, Jean Castex, qui doit s’exprimer ce dimanche soir dans le 20h de TF1.

Source : https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/reconfinement-la-maire-de-montauban-promet-de-payer-les-amendes-des-commerces-ouverts-malgre-l-1604246283

Nouveau site de REINFOCOVID

Nouveau site de REINFOCOVID  

La politique sanitaire actuelle est injuste, inadaptée et disproportionnée.
Elle met en péril notre société, nous divise et nous sépare.
Médecins, soignants, chercheurs, scientifiques, juristes, administratifs, chefs d’entreprise, graphistes, artistes, citoyens, directeurs d’établissement, parents d’élèves, geek, etc… réveillons-nous !

REINFOCOVID, le nouveau site !

Les vocations de REINFOCOVID :

  • Mettre en lien tous ceux qui veulent agir
  • Sortir de la peur
  • Ouvrir l’espace du débat démocratique et scientifique
  • Infléchir la politique sanitaire pour qu’elle soit plus juste et plus proportionnée

Reinfocovid est une plateforme d’expression et de mise en relation ouverte aux experts, artistes, citoyens et collectifs locaux dont nous voulons entendre les voix. Toutes les énergies positives sont les bienvenues !

MANIFESTE DU COLLECTIF « SOIGNANTS POUR UNE POLITIQUE DE SANTÉ JUSTE ET PROPORTIONNÉE »

Vous pouvez le signer en les contactant.

Il y a aussi des flyers très pro de disponibles :

Site à partager

ajax-loader